Lancement du fonds Innobio2

Partager
Lancement du fonds Innobio2

Conjointement à la signature du Contrat stratégique de la filière des industries et technologies de santé (voir ci-contre) a été officiellement lancé le fonds Innobio2, annoncé dès l'été dernier (CPH n°852). Comme prévu, il est doté d'un montant initial de 135 millions d'euros. Les deux principaux souscripteurs sont Sanofi, qui apporte 50 M€, et Bpifrance, qui contribue à hauteur de 49 %. Ils sont accompagnés par les laboratoires Boehringer Ingelheim, Ipsen, Servier et Takeda. L'objectif est d'atteindre une taille de 200 à 250 M€ pour Innobio2, avec l'appui de nouveaux souscripteurs pharmaceutiques ou institutionnels. Ce fonds a pour vocation d'investir dans des entreprises biotechnologiques « en lien fort et direct avec le développement de nouveaux médicaments », de nouveaux produits thérapeutiques, et de technologies liées à l'usage de médicaments (nouveaux bioprocédés, dispositifs médicaux et de diagnostic), et avec un « élargissement du champ d'action à la santé numérique également en lien avec le médicament ». Les entreprises françaises ou les entreprises européennes « ayant une part significative de leurs activités sur le territoire français » seront privilégiées par Innobio2, comme les entreprises proches ou en début de développement clinique. La durée du fonds est prévue pour dix ans, prorogeable deux fois d'un an.

En 2009 avait été lancé un premier fonds, Innobio, doté de 173 M€. Il avait permis de générer 18 investissements dans des laboratoires français de biotechnologies, dont 13 issus de la recherche publique, pour un montant de plus de 150 M€. Ce qui avait permis de lever près de 1,4 Mrd € au total. 11 participations sont actuellement cotées en Bourse et 12 partenariats ont été signés avec l'industrie pharmaceutique.

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS