Lagardère désapprouve les résolutions de Guy Wyser-Pratte

PARIS (Reuters) - Le conseil de surveillance du groupe Lagardère annonce désapprouver les propositions de résolutions déposées par l'investisseur activiste Guy Wyser-Pratte qui devraient être soumises aux votes des actionnaires lors de l'assemblée générale prévue le 27 avril.

Partager

Le raider franco-américain a lancé une offensive contre le conglomérat français en annonçant le 25 mars le dépôt de deux résolutions visant à remettre en cause le statut de commandite de la société et à obtenir un siège à son conseil de surveillance.

"Le conseil de surveillance de Lagardère SCA a émis à l'unanimité un avis négatif à l'encontre de ces deux projets de résolutions proposées par monsieur Wyser-Pratte que la gérance a décidé de ne pas agréer", a indiqué le groupe dans un communiqué.

Le fait que le conseil émette un avis négatif ou que la gérance décide de ne pas agréer les résolutions ne remet pas en cause qu'elles soient soumises aux actionnaires, a précisé à Reuters l'avocat du groupe Lagardère.

"Elles seront à l'ordre du jour pour autant que d'ici-là il puisse justifier détenir 0,53% du capital d'une part à la date du 25 mars et d'autre part à la date du 24 avril", a indiqué vendredi Jean Veil, l'avocat du groupe Lagardère.

Edité par Cyril Altmeyer

0 Commentaire

Lagardère désapprouve les résolutions de Guy Wyser-Pratte

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    AVRIL
ARTICLES LES PLUS LUS