LafargeHolcim veut construire le mur de Trump et déclenche l'ire des internautes

Le jeu en vaut-il la chandelle ? C'est la question qu'a dû se poser Eric Olsen, le PDG du cimentier franco-suisse LafargeHolcim, en déclarant que son groupe voulait construire le mur controversé entre les Etats-Unis et le Mexique. Coup de com' ou balle dans le pied ? Toujours est-il que les réactions sont plutôt négatives dans la presse et sur les réseaux sociaux.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

LafargeHolcim veut construire le mur de Trump et déclenche l'ire des internautes
Eric Olsen, le PDG du groupe LafargeHolcim.

Le PDG du cimentier franco-suisse LafargeHolcim n'en a pas fini avec la polémique. Dans un entretien accordé à l'AFP, et retranscrit jeudi 9 mars, Eric Olsen s'est dit prêt à vendre son ciment pour la construction du mur anti-clandestins voulu par le président des Etats-Unis Donald Trump. Ce projet décrié à travers le monde, vise à établir une frontière matérialisée entre les Etats-Unis et le Mexique. Un chantier évalué à plusieurs dizaines de milliards de dollars, selon les calculs du Figaro, qui laisse M. Olsen songeur.

Rappelant que le groupe de matériaux de construction était leader du ciment aux Etats-Unis, le dirigeant a affirmé que sa société soutiendrait le développement du pays et indiqué que LafargeHolcim n'avait rien à faire avec la politique. Cette déclaration n'a pas manqué d'enflammer les réseaux sociaux et de déclencher des réactions dans la presse ce matin. Un véritable bad buzz, à peine quelques jours après que le groupe basé à Jona eut reconnu avoir indirectement financé Daesh entre 2013 et 2014.

Florilège de réactions sur Twitter

Ayrault s'en mêle

Jean-Marc Ayrault, le ministre français des Affaires étrangères, a appelé ce jeudi sur France Info à la responsabilité du premier cimentier mondial. "Lafarge dit 'je ne fais pas de politique'", a répété le chef de la diplomatie, "très bien, mais je rappelle que les entreprises - et nous avons travaillé au gouvernement pour développer cette dimension - ont aussi une dimension sociale et environnementale". Et de poursuivre : "j'en appelle à ses responsabilités".

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS