Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

LafargeHolcim : Les actionnaires suisses votent une avancée décisive pour le projet de fusion

Aurélie M'Bida , , , ,

Publié le

Les actionnaires d’Holcim ont approuvé, à une grande majorité, l’augmentation de capital ordinaire et la création d’un capital autorisé qui seront nécessaires pour la finalisation de la fusion avec le français Lafarge.

LafargeHolcim : Les actionnaires suisses votent une avancée décisive pour le projet de fusion © DR

La balle est désormais dans le camp des actionnaires du cimentier français. Lafarge et Holcim ont reçu, vendredi 8 mai, le soutien des actionnaires du groupe suisse pour leur projet de fusion. Ils ont en effet approuvé, par 93,74% des voix, l’augmentation de capital lors de l’assemblée générale extraordinaire qui s’est tenue à Zurich. Une des dernières étapes clés en vue de la création du groupe LafargeHolcim, leader mondial du ciment.

"Grâce à cette décision, nous créons l’opportunité d’une croissance profitable et durable. Holcim et Lafarge peuvent maintenant franchir les dernières étapes en vue de fonder le leader mondial du secteur des matériaux de construction", a déclaré aux actionnaires Wolfgang Reitzle, actuellement Président d’Holcim et futur coprésident de LafargeHolcim. Autres résolutions votées lors de l’assemblée générale : la création d’un capital autorisé afin de permettre la distribution d’un dividende en actions à tous les actionnaires du futur groupe, ainsi que la proposition de changer le nom du groupe Holcim Ltd à LafargeHolcim Ltd.

Des accrocs au démarrage

L’actionnariat du groupe Lafarge doit se prononcer à son tour sur l’augmentation de capital. Bruno Lafont, actuellement PDG de Lafarge et futur coprésident de LafargeHolcim se veut optimiste : "Je suis certain que les actionnaires de Lafarge soutiendront également cette opportunité unique et apporteront leurs actions, permettant ainsi la finalisation de la fusion. Le nouveau groupe sera un champion inégalé dans l’industrie des matériaux de construction, centré sur ses clients et sur l’innovation, et réunira les meilleures équipes du secteur."

Annoncé il y a un an, la fusion entre le groupe français Lafarge et le suisse Holcim doit conduire à la création d'un géant du ciment pesant 32 milliards d’euros de chiffre d’affaires avant cession. Bruxelles a donné son feu vert - sous conditions, au projet de fusion au mois de décembre dernier. Mais le projet de rapprochement ne s’est pas toujours déroulé dans un climat des plus sereins. Des discussions sur les points de blocage entre les deux groupes se sont multipliées ces dernières semaines, amenant Lafarge et Holcim à trouver un compromis.

Sous réserve de l’accord des instances de décision respectives des deux cimentiers, Holcim prévoit de déposer l’offre publique d’échange et le document lié auprès de l’Autorité des marchés financiers ce lundi 11 mai.

Aurélie M'Bida

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle