Lafarge revoit en baisse sa prévision de marché 2013

PARIS (Reuters) - Lafarge a publié vendredi des résultats opérationnels en recul au deuxième trimestre et a ajusté à la baisse sa prévision de marché pour 2013.

Partager

Le numéro un mondial du ciment, numéro deux des granulats et numéro quatre du béton, a fait savoir dans un communiqué qu'il tablait désormais sur une croissance de la demande de ciment comprise entre 0 et 3%, alors qu'il visait auparavant une fourchette de 1% à 4%.

Lafarge a également confirmé qu'il souhaitait ramener son endettement net à moins de 10 milliards d'euros en 2013, contre 11,9 milliards à fin juin, et a dit viser un niveau inférieur à 9 milliards d'euros en 2014.

Le groupe a enregistré au deuxième trimestre un résultat net part du groupe de 201 millions d'euros (contre 39 millions), un résultat brut d'exploitation (Ebitda) de 922 millions (-8%) et un chiffre d'affaires de 4,1 milliards (-3%).

Les analystes du consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipaient en moyenne un chiffre d'affaires de 4,13 milliards d'euros et un résultat net de 204 millions.

En tenant compte de la cession de ses activités plâtre aux Etats-Unis annoncée récemment, Lafarge dit avoir sécurisé 1,5 milliard d'euros de cessions depuis le début de 2012, dont 0,9 milliard seront perçus au second semestre 2013.

Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS