Lafarge mise sur les pays émergents avec Orascom Cement

Pour 8,8 milliards d'euros, le géant français rachète l'activité ciment de l'égyptien Orascom Construction Industries. En contrepartie, Nasser Sawiris, actionnaire majoritaire de ce groupe, détiendra 11,4 % de Lafarge au terme de l'opération.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Lafarge mise sur les pays émergents avec Orascom Cement
Une porte ouverte sur la Méditerranée et le Moyen-Orient. Pour 8,8 milliards d'euros, le géant français Lafarge s'offre un des poids lourds du ciment dans le bassin méditerranéen : Orascom Cement, détenu par l'égyptien Orascom Construction Industries.

Financée par dette à hauteur de 6 milliards, l'acquisition reposera également sur l'émission de 22,5 millions de nouvelles actions Lafarge, réservées à l'actionnaire majoritaire du groupe égyptien, Nassef Sawiris. Au terme de l'opération, ce dernier possèdera finalement 11,4 % du géant français et en intégrera le conseil d'administration.

Avec ce rachat, Lafarge poursuit son implantation dans les pays émergents. Leader en Egypte, en Algérie ou encore dans les Emirats Arabes Unis, Orascom Cement dispose de 10 usines, pour une capacité totale de production estimée à 35 millions de tonnes fin 2008. Grâce à d'autres sites déjà en construction, cette capacité devrait même atteindre 45 millions d'ici à 2010. A en croire le groupe français, sa future acquisition affiche en outre « une rentabilité et une génération de cash exceptionnelles », avec un chiffre d'affaires et un Ebitda 2008 évalués respectivement à 2,6 et 1,3 milliards de dollars.

Pour Bruno Lafont, P-DG de Lafarge, ces bons résultats ne sont qu'un début puisque « les positions d' Orascom Cement sont concentrées sur une région en pleine croissance qui va tirer pleinement partie des revenus du pétrole et du gaz ». De quoi anticiper une hausse de 30 % de son chiffre d'affaires entre 2007-2010 et de prévoir une nette percée de Larfarge dans la région méditerranéenne. Selon son président, grâce à cette acquisition, le groupe français devrait réaliser 65 % de ses résultats dans les pays émergeants d'ici 2010, contre 45 % aujourd'hui.

Claire Bader

Partager

NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS