Lafarge, de la chaux du Teil au canal de Suez

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Lafarge, de la chaux du Teil au canal de Suez
L’histoire de Lafarge, champion du bâtiment qui vient de fusionner avec son concurrent Holcim, démarre en 1833 dans un petit hameau du Teil, en Ardèche, au lieu-dit Lafarge (La Forge). Déçu de l’accession au trône de Louis-Philippe, Joseph-Auguste Pavin de Lafarge, légitimiste partisan du comte de Chambord, se retire en Ardèche avec ses six enfants et reprend une activité familiale vieille déjà d’une centaine d’années. Il redémarre l’exploitation d’une carrière de pierre à chaux dans la montagne Saint-Victor. La chaux du Teil est d’excellente qualité et le site présente l’intérêt logistique d’être proche du Rhône et de la liaison ferrée Paris-Lyon-Marseille. L’industriel construit cinq fours à chaux. Les deux fils font prospérer l’affaire. Édouard[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte