Lactalis se renforce dans le yaourt en rachetant deux usines aux États-Unis

Lactalis a annoncé le 8 juillet l'acquisition d'Ehrmann Commonwealth Dairy. Le groupe français s'offre ainsi deux usines de fabrication de produits laitiers aux États-Unis.

Partager

Lactalis se renforce dans le yaourt en rachetant deux usines aux États-Unis
Ehrmann Commonwealth Dairy fabrique notamment des produits laitiers pour la marque Green Mountain Creamery.

Lactalis poursuit ses acquisitions à travers le monde. Lundi 8 juillet, le groupe agroalimentaire a annoncé le rachat d’Ehrmann Commonwealth Dairy, filiale américaine du producteur laitier allemand Ehrmann. Le montant de l’opération n’a pas été dévoilé.

Deux usines ultramodernes aux États-Unis

Avec cet accord, Lactalis renforce sa position sur le marché du yaourt. Il permet à l’entreprise française de mettre la main sur les deux usines d’Ehrmann Commonwealth Dairy aux États-Unis. Celles-ci sont situées à Brattleboro (Vermont) et à Casa Grande (Arizona).

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Filiale fondée en 2009, Ehrmann Commonwealth Dairy emploie 250 personnes sur ses deux sites de production, “deux installations de fabrication ultramodernes” selon Lactalis. Le chiffre d’affaires annuel de l’entreprise s’élève à 140 millions de dollars (125 millions d’euros).

Ehrmann Commonwealth Dairy fabrique notamment des produits laitiers pour les marques Green Mountain Creamery et Liebe. L’entreprise “dispose également d'une solide activité de marques de distributeur”, indique Lactalis.

Quatrième acquisition américaine en deux ans

"Les capacités supplémentaires apportées par les deux usines Erhmann, conjuguées à la force de nos marques leader, permettent de sécuriser la croissance à long terme de l'activité yaourt de Lactalis aux États-Unis et renforcent notre engagement et nos ambitions sur cette catégorie de produits", fait valoir le PDG de Lactalis North America, Thierry Clément.

Avec cette opération, Lactalis dénombre désormais huit usines et 2400 employés aux États-Unis. Il s’agit de la quatrième acquisition américaine menée par Lactalis au cours des deux dernières années. En 2017, le groupe français avait repris “The Icelandic Milk and Skyr Corporation" et avait racheté Stonyfield à Danone. En 2018, il avait signé l’acquisition de l’entreprise californienne Karoun.

Simon Chodorge
Simon Chodorge

Partager

NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS