Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Lactalis se renforce dans le yaourt en rachetant deux usines aux États-Unis

Simon Chodorge , , ,

Publié le

Lactalis a annoncé le 8 juillet l'acquisition d'Ehrmann Commonwealth Dairy. Le groupe français s'offre ainsi deux usines de fabrication de produits laitiers aux États-Unis.

Lactalis rachète deux usines de yaourts aux États-Unis
Ehrmann Commonwealth Dairy fabrique notamment des produits laitiers pour la marque Green Mountain Creamery.
© Green Mountain Creamery

Lactalis poursuit ses acquisitions à travers le monde. Lundi 8 juillet, le groupe agroalimentaire a annoncé le rachat d’Ehrmann Commonwealth Dairy, filiale américaine du producteur laitier allemand Ehrmann. Le montant de l’opération n’a pas été dévoilé.

Deux usines ultramodernes aux États-Unis

Avec cet accord, Lactalis renforce sa position sur le marché du yaourt. Il permet à l’entreprise française de mettre la main sur les deux usines d’Ehrmann Commonwealth Dairy aux États-Unis. Celles-ci sont situées à Brattleboro (Vermont) et à Casa Grande (Arizona).

Filiale fondée en 2009, Ehrmann Commonwealth Dairy emploie 250 personnes sur ses deux sites de production, “deux installations de fabrication ultramodernes” selon Lactalis. Le chiffre d’affaires annuel de l’entreprise s’élève à 140 millions de dollars (125 millions d’euros).

Ehrmann Commonwealth Dairy fabrique notamment des produits laitiers pour les marques Green Mountain Creamery et Liebe. L’entreprise “dispose également d'une solide activité de marques de distributeur”, indique Lactalis.

Quatrième acquisition américaine en deux ans

"Les capacités supplémentaires apportées par les deux usines Erhmann, conjuguées à la force de nos marques leader, permettent de sécuriser la croissance à long terme de l'activité yaourt de Lactalis aux États-Unis et renforcent notre engagement et nos ambitions sur cette catégorie de produits", fait valoir le PDG de Lactalis North America, Thierry Clément.

Avec cette opération, Lactalis dénombre désormais huit usines et 2400 employés aux États-Unis. Il s’agit de la quatrième acquisition américaine menée par Lactalis au cours des deux dernières années. En 2017, le groupe français avait repris “The Icelandic Milk and Skyr Corporation" et avait racheté Stonyfield à Danone. En 2018, il avait signé l’acquisition de l’entreprise californienne Karoun.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle