Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Lactalis relance des tests à l’usine de Craon

Adeline Haverland , ,

Publié le

Quelques jours avant l’audition d’Emmanuel Besnier, le PDG du groupe Lactalis, devant la commission d’enquête parlementaire chargée de faire le point sur le scandale sanitaire qui a touché le groupe en fin d’année dernière, les Echos ont révélé la remise en fonctionnement de l’usine de Craon (Mayenne), où ont été fabriqués les produits incriminés. L’annonce a fait réagir les familles de victimes.  

Lactalis relance des tests à l’usine de Craon
Lactalis relance la production de lait en poudre - de manière expérimentale - sur le site de Craon.
© mmanuel Pain/Even

L’information aurait dû passer inaperçue, mais un article des Echos l’a révélée : l’usine Lactalis de Craon en Mayenne a relancé sa production. Le site de Craon, duquel sont sortis les produits contaminés par la salmonelle, était à l’arrêt depuis une décision préfectorale de décembre 2017.

Une phase de tests

"Pour le moment, il s’agit d’une phase de tests, mais nous nous félicitons de la reprise de l’activité", a expliqué Anne-Charlès Pinault, directrice générale de Lactel, l’une des marques du groupe Lactalis, à l’occasion de la journée mondiale du lait et d'une opération de communication auprès de la presse française. Lactalis assure, en effet, que les produits qui sortent de Craon sont consignés et ne seront pas mis sur le marché.

Cette première phase d'activité doit permettre de vérifier l'efficacité des mesures correctives mises en œuvre. "La commercialisation des produits ne pourra intervenir qu'à l'issue d'une période de contrôles renforcés et d'inspections officielles permettant de garantir l'absence de toute contamination des denrées", confirme, de son côté, le ministère de l'Agriculture dans un communiqué de presse. Le redémarrage définitif de l’activité devrait encore prendre plusieurs semaines.

Les familles de victimes mécontentes

Alors que le PDG du groupe doit être entendu, le 7 juin, par la commission d’enquête parlementaire, l’annonce de la reprise de l’activité a provoqué le mécontentement des associations de victimes. "La reprise de l’activité de l’usine de Craon est une trahison du gouvernement et des engagements pris ! C’est inacceptable", déplore Quentin Guillemain, président de l'association des familles victimes du lait contaminé aux salmonelles. Les familles demandent l'arrêt immédiat de la production et un moratoire sur la reprise d'activité de l'usine en attendant que la cause exacte de la contamination soit déterminée. "Nous demandons également à connaître les mesures qui ont été mises en œuvre par l'usine Célia Lactalis de Craon qui auraient conduit les autorités à donner leur accord sur une reprise de la production sur une partie du site ", rajoute le responsable. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle