L'Usine Agro

Lactalis renforce sa présence en Italie avec le rachat controversé de Nuova Castelli

Simon Chodorge , ,

Publié le

Lactalis s'offre le parmesan AOP de Nuova Castelli. Le 29 mai, le groupe français a annoncé le rachat de la marque italienne au fonds britannique Charterhouse. L'opération a été dénoncée par le gouvernement italien comme un "assaut".

Lactalis renforce sa présence en Italie avec le rachat controversé de Nuova Castelli
Nuova Castelli est connue comme l’une des principales exportatrices du parmesan italien AOP, le parmigiano reggiano.
© Pixabay

Mercredi 29 mai, Lactalis a annoncé le rachat de Nuova Castelli au fonds britannique Charterhouse. Basée à Reggio Emilia (Italie), la marque alimentaire est connue comme l’une des principales exportatrices du parmesan italien AOP, le parmigiano reggiano. Le montant de l’opération n’a pas été révélé.

Opération décriée par le gouvernement italien

Objet de rumeurs dans la presse italienne, l’opération a été décriée par le gouvernement italien. "Nous ferons tout pour protéger l'agroalimentaire italien de l'assaut des multinationales étrangères, a réagi Gian Marco Centinaio, le ministre de l’Agriculture issu du Mouvement 5 étoiles. Le parmigiano reggiano est l'un des produits les plus représentatifs du Made in Italy, une fierté de notre excellence gastronomique."

Avec cette opération, Lactalis souhaite renforcer sa présence en Italie. Le groupe français détient déjà les marques Cademartori, Galbani, Invernizzi, Parmalat et Vallelata. L’acquisition des produits laitiers de Parmalat en 2011, à la suite d’une OPA hostile, avait déjà suscité des réactions négatives.

13 usines en Italie

Fondé en 1892, Nuova Castelli dispose de 13 sites de production en Italie et de trois autres à l’étranger (États-Unis, Hongrie, Pologne) avec plus de 1000 employés. Spécialiste des produits laitiers traditionnels et des fromages AOP, l’entreprise distribue également de la mozzarella di bufala campana et du gorgonzola à travers des marques comme Alival, Castelli et Mandara. En 2018, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 460 millions d’euros. Son activité est tirée à 70% par l’export.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte