Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Lactalis aurait détecté des salmonelles dans son usine de Craon dès août

Léna Corot ,

Publié le

Vu sur le web Deux contrôles internes réalisés en août et novembre derniers par Lactalis dans son usine de Craon (Mayenne) auraient détectés des salmonelles sur ce site, selon des informations publiées par le Canard enchaîné mercredi 3 janvier. Or, depuis décembre des produits infantiles provenant de ce site de production sont rappelés en raison de la contamination par des salmonelles de jeunes enfants.

Lactalis aurait détecté des salmonelles dans son usine de Craon dès août
Lactalis aurait détecté des salmonelles dans son usine de Craon lors de contrôles réalisés en août et novembre, selon le Canard enchaîné.
© Flickr/Jérôme Decq/CC

Le géant laitier, empêtré dans une affaire de lait infantile contaminé par des salmonelles, aurait été au courant de la contamination de son usine de Craon (Mayenne) par de telles bactéries depuis le mois d'août dernier. Selon des informations publiées par le Canard enchaîné dans son édition du 3 janvier Lactalis aurait repéré à deux reprises lors de contrôles internes, réalisés en août puis en novembre, des salmonelles sur du matériel de nettoyage et sur les carrelages de son usine de Craon.

Or, c'est après avoir consommé du lait infantile provenant de cette usine que de jeunes enfants ont été contaminés par des salmonelles. Cela a entraîné un premier rappel de produits élaborés sur ce site de production le 2 décembre. Le ministère de l'Economie a ensuite étendu ce rappel le 10 décembre et ordonné la suspension de la commercialisation et des exportations de plusieurs références de produits de nutrition infantile fabriqués depuis le 15 février sur le site de Craon. Mesure une nouvelle fois étendue le 21 décembre : Lactalis rappelant la totalité des produits infantiles et nutritionnels fabriqués ou conditionnés dans l'usine de Craon depuis le 15 février 2017, ajoutant 720 lots supplémentaires aux précédents rappels.

La DDCSPP a réalisé un contrôle de routine en septembre

On peut s'interroger sur la dispersion dans le temps de ces rappels de produits provenant de l'usine de Craon alors même que le groupe laitier aurait détecté des salmonelles avec les deux contrôles internes réalisés en août et novembre. L'hebdomadaire ajoute que cette usine a aussi fait l'objet d'un contrôle de routine en septembre de la part de la Direction départementale en charge de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP). Or, dans son rapport, la DDCSPP n'a détecté aucune salmonelle alors que ces bactéries semblent être présentes dans l'usine depuis févier et que Lactalis lui-même en aurait détecté.

Les services de la DDCSPP ont-ils été informés des résultats des contrôles internes menés par Lactalis ? Dans le cas contraire, pourquoi le géant laitier n'a-t-il pas informé les autorités compétentes ? L'enquête préliminaire ouverte par le pôle santé publique du parquet de Paris pour les chefs de blessures involontaires, mise en danger de la vie d'autrui et tromperie aggravée par le danger pour la santé humaine va chercher à déterminer les responsabilités de chacun.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus