Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Lacroix envisage la création d'une usine d’électronique de nouvelle génération en France en 2021

Ridha Loukil , ,

Publié le

Bonne nouvelle Le groupe Lacroix envisage la construction, dans le Maine-et-Loire, d'une usine d’électronique du futur en remplacement de son usine à Montrevault-sur-Evre. Portail Web, robotique, réalité virtuelle, intelligence artificielle… Elle sera au diapason de l’industrie 4.0. Son ouverture est programmée pour 2021.

Lacroix envisage la création d'une usine d’électronique de nouvelle génération en France en 2021
L'usine actuelle de Lacroix à Montrevault-sur-Evre, dans le Maine-et-Loire
© Lacroix

"Symbiose". C’est le nom du projet d’usine d’électronique du futur du groupe Lacroix, quatrième sous-traitant électronique français derrière AsteelFlash, Eolane et AllCircuits. Il vise la création d’une usine au diapason de l’industrie 4.0 en remplacement de l’actuelle usine de Montrevault-sur-Evre (Maine-et-Loire) dont le cadre, qui date de 1910, devient obsolète et ne favorise pas l’implantation de processus industriels contemporains.

Un modèle de référence en Europe

L’étude de faisabilité a été lancée en novembre 2018. Lacroix recherche un site pour cette nouvelle implantation, à proximité de l’existante, pour non seulement maintenir les 460 emplois actuels mais aussi les développer en attirant des talents nouveaux et complémentaires. Le projet vise à doubler la taille de l’usine actuelle de 12 000 m2 et s’inscrit en rupture avec l’industrie électronique traditionnelle sur les plans technologique, environnemental et social. Le PDG du groupe Vincent Bedouin veut en faire un symbole de la réindustrialisation de l’industrie électronique française et un modèle de référence en Europe, dans un écosystème connecté, ouvert et collaboratif.

Cette usine sera la première construite de A à Z pour intégrer les technologies nec plus ultra de production avec le numérique : portail Web pour les clients et partenaires, algorithmes d’aide à la construction de solutions adaptées à la demande, simulation de la production des commandes avant leurs mise en fabrication,  connexion de toutes les machines au système d’information et au cloud, amélioration de la qualité et des délais de livraison à l’intelligence artificielle, configuration des lignes d’assemblage selon les besoins, assistance des opérateurs par la réalité augmentée, robotisation des tâches répétitives, etc.

Technologies déjà en test

Le groupe déploie dès à présent un programme structurant de test et d’expérimentation sur son site actuel des technologies de l’industrie du futur. Histoire de préparer les équipes à prendre possession de la nouvelle usine du futur en toute sérénité. La construction de la nouvelle usine devrait débuter en septembre 2019 pour une mise en service en 2021.

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

11/11/2018 - 18h49 -

Je suis 100% d’accord avec cette stratégie sur cette filière mais qui devrait être soutenue par une stratégie industrielle au niveau de l’état. Celle ci devrait intégrer le développement ou redeveloppement d’autres filières dans un cadre 4.0. Il y a de la place pour des produits innovants, plus fiables, avec un support clients de très haut niveau en commençant par le haut de gamme ceci permettrait d’élargir l’offre des emplois.
Répondre au commentaire
Nom profil

09/11/2018 - 20h17 -

C'est juste risible quand on pense a touteq les equipes de maintenances qu'il faudra pour paramétrer les équipements, les mettre à jour, corriger les bugs, et les interconnexions entre systèmes. Les personnes travailleront avec des outils qui bigguent mais dont on sait qu'ils bugguent. L'intelligence artificielle n'existe pas, dite le vous une fois pour toute. Ce a s'appelle du profilage, de l'optimisation de requêtes, de la surveillance généralisée. Bienvenue au pays de bisounours.
Répondre au commentaire

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

  • LACROIX à ST-HERBLAIN (44801)
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle