Labeyrie lance Blini dans le snacking en acquérant Salés Sucrés

Propriété du groupe agroalimentaire Labeyrie Fine Foods, Blini se lance dans le rayon snacking, avec le rachat de la PME francilienne Salés Sucrés.

Partager

Gamme snacking - Crédits Blini

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La croissance à deux chiffres du rayon snacking en magasins aiguise décidément l’appétit des industriels. Labeyrie Fine Foods, contrôlé par la coopérative Lur Berri et le fonds d’investissement PAI, lance sa marque Blini, connue pour les produits d’apéritifs frais, au le rayon snacking.

Selon le groupe, le segment connait une progression annuelle de 10 % et pèse aujourd’hui 670 millions d’euros de chiffre d’affaires, soit 17 % de l’ensemble du rayon traiteur libre-service. "Nous allons proposer trois produits à réchauffer, cinq salades froides, quatre sandwiches et cinq desserts sur un positionnement haut de gamme, avec une qualité supérieure", a expliqué Pierre-Yves Ballif, le directeur général de Blini.

La gamme devrait être proposée dans les principaux réseaux français de distribution, à l’exception pour l’instant de Carrefour.

Trois usines dans le snacking

Pour développer son offre dans le rayon snacking, le groupe a racheté, en juillet, 78 % de la PME Salés Sucrés, basée à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), spécialisée dans les produits snacking haut de gamme. La société emploie 180 salariés et réalise près de 25 millions d’euros de chiffre d’affaires, selon Labeyrie Fine Foods. Elle possède trois sites de production : Mer et gastronomie, pour les produits chauds à Bazainville (Yvelines), Brindélices, à Chamblis (Oise) pour les salades et sandwiches, et Pistache, à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), pour les desserts.

Jusqu’à présent, Salés Sucrés fournissait des enseignes spécialisées de traiteur et les Daily Monop. "Les capacités actuelles de production des trois usines devraient être suffisantes pour absorber la fabrication des nouvelles gammes", a précisé Pierre-Yves Ballif.

Cette entreprise, rachetée par la société holding Labeyrie Fine Foods, sera placée sous la responsabilité opérationnelle de la division Blini.

Filiale de Labeyrie Fine Foods, Blini a enregistré un chiffre d’affaires de 71 millions d’euros, sur l’exercice 2014/2015, clos au 30 juin 2015, en progression de 11 %. L’ensemble du groupe réalise 950 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploie 4 500 personnes.

Adrien Cahuzac

Partager

NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS