La volaille a bien surmonté la crise

La crise économique de 2008 a amplifié la baisse de la consommation de viande, à l’exception notable de la volaille qui a bénéficié de prix plus compétitifs. Les produits élaborés prennent, de plus, davantage de place dans les achats des ménages.

Partager
La volaille a bien surmonté la crise

"Manger moins de viande est désormais un comportement, choisi ou plus ou moins subi, intégré par un certain nombre de ménages français", indique France AgriMer. Dans une étude consacrée aux évolutions de la consommation de viande et à l’impact de la crise, l’établissement national des produits de l’agriculture rappelle que la consommation française de viande recule depuis son pic atteint en 1998, à 94,1 kg en équivalent carcasse (kgec) consommés par habitant. En 2014, elle s’est élevée à 86 kgec/hab.

"L’analyse comparée de l’évolution de la consommation calculée par bilan avant et après 2008 met en lumière le rôle ‘amplificateur’ de la crise" sur une tendance de fond, explique l’établissement. De -0,5% par an entre 2000 et 2007, la consommation de viande à vu sa chute accélérée entre 2008 et 2013, à -0,9% par an. L’ensemble des catégories de viande sont concernées, à l’exception de la viande de volailles sauvée par des prix moins élevés. Sur cette période, son prix au kilo s’élevait en moyenne, d’après Kantar Worldpanel, à 7,7 euros le kg, contre 15,6 euros pour le veau, 13,5 euros pour le bœuf ou encore 13 euros pour la viande ovine. Seule la viande porcine était plus compétitive, à 7,1 euros le kg.

Des changements d'habitudes qui s'inscrivent dans la durée

La viande de volailles a également résisté au mouvement de baisse de la consommation grâce à la hausse de 32% des ventes d’élaborés de volailles entre 2003 et 2013, devant le jambon, la charcuterie ou le poulet. Au cours de cette décennie, la part des viandes de boucherie dans les quantités achetées par les ménages est passée de 45% à 39%, tandis que celle de charcuterie a progressé (32% en 2013 contre 27% en 2003). Cette progression des achats de produits élaborés colle aux évolutions des comportements alimentaires et sociaux. "Les consommateurs-cuisiniers sont désormais à la recherche de produits ayant un long délai de conservation, ne demandant pas ou peu de préparation, avec un temps de cuisson réduit et faciles à préparer", complète France AgriMer.

Ces changements dans les habitudes alimentaires des Français ne sont pas récents. Ainsi, la consommation de viande bovine a chuté de 27% entre 1979 et 2013, à 24,1 kgec par habitant. La baisse de la consommation de viande ovine s’est pour sa part déclenchée plus tardivement, mais de façon amplifiée, en perdant 45% entre 1992 et 2013, à 8,9 kgec par habitant. La consommation de viande porcine a quant à elle baissé de 13% entre 2003 et 2013, à 32 kgec par habitant; et celle de viande chevaline ne représente plus que 300 grammes équivalent carcasse par habitant. La viande de volailles fait, ici aussi, office d’exception avec un bond de 110,7% de sa consommation entre 1970 et 2013, à 25,5 kgec par habitant.

Franck Stassi

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 22/11/2022 - CDI - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

62 - Boulogne-sur-Mer

Démolition de bâtiments et de hangars à Capécure - Port de Commerce

DATE DE REPONSE 26/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS