La vieille ficelle du "Made in France"

Raviver la fibre patriotique des consommateurs en mettant en place un label « Made in France », c'est la dernière idée de Christian Estrosi, le ministre de l'Industrie. Il a même l'intention de tester sa trouvaille avec les premiers véhicules électriques de Renault, qui seront à 40 % issus de fabrication française. L'idée n'est pas nouvelle. En 1994, une campagne publicitaire avait pour slogan « Nos emplettes sont nos emplois ». Et, à la fin des années 1970, le Parti communiste français couvrait les murs avec son « Fabriquons français ». Jusqu'à preuve du contraire, aucun n'a réussi à freiner le mouvement des délocalisations.

Partager

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement