Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La vague du bateau électrique en devenir

Publié le

La société rochelaise Alternatives Energies vient d'inaugurer deux nouveaux navires à propulsion électrique pour le Vieux Port de La Rochelle. Coup de projecteur sur une entreprise pionnière en matière de transport de passagers à zéro émission.

La vague du bateau électrique en devenir

Copernic et Galilée ont entamé leur ballet la semaine dernière à La Rochelle. D'une capacité de 75 passagers, ces deux catamarans électriques de 18 tonnes assurent la liaison entre le Vieux Port et le quartier des Minimes. A une vitesse de service de 6 nœuds (12 km/h), ils disposent de 100 km d'autonomie grâce à des batteries nickel de 120 kW.

Depuis plus de dix ans, la société rochelaise Alternatives Energies (Alt.En) conçoit et développe des navires de transport de passagers, à propulsion électrique et « zéro émissions » de gaz à effet de serre. Moins consommateurs d'énergie et plus pratiques pour les personnes à mobilité réduite, ses catamarans ont vocation à être utilisés dans les eaux abritées (ports, rades, fleuves...) et sur de courtes distances. Alt.En équipe ses bateaux avec les batteries du groupe français Saft et fait appel aux services de la société lyonnaise d'ingénierie des systèmes électriques embarqués, EVE System. Ses navires sont notamment construits par les chantiers rochelais des Minimes et Gamelin.

Zéro émission à bord, les catas d'Alternatives Energies ne produisent pratiquement pas de bruit et de vibrations, grâce aux moteurs immergés. Ils donnent la part belle aux matériaux composites, moins lourds donc moins énergivores. Ils sont équipés de panneaux photovoltaïques qui assurent environ 20 % des besoins d'énergie sur une année. Pour aller jusqu'au bout de la démarche, un probable futur exploitant français envisage même une ferme solaire à terre pour alimenter la recharge des batteries. Coûteux à l'achat (environ 40 % plus cher qu'un bateau diesel), un navire à propulsion électrique ne fait débourser que 7 euros par jour en recharge, contre 60 euros pour le gasoil.

En vogue depuis deux, trois ans

Après une première commande en 1998 de deux passeurs de 30 places pour le Vieux Port de La Rochelle (qui transportent aujourd'hui près de 300 000 passagers par an), Alt.En connaît un creux au début des années 2000. « Ce n'est que depuis deux, trois ans que nous sentons un réel engouement des collectivités locales et des compagnies de navigation », constate Philippe Pallu de la Barrière, vice-président et fondateur d'Alternatives Energies, également directeur du CRAIN (Centre de Recherche pour l'Architecture et l'Industrie Nautiques, également situé à La Rochelle). Depuis 2007, deux navires de 75 places sont en service sur le canal Saint-Denis à Paris pour la société Icade. Actuellement en construction, un nouveau passeur sera mis à l'eau en novembre prochain sur le Vieux Port de Marseille.

Avec une dizaine de projets en discussion avancée, et plus uniquement dans l'Hexagone, Alt.En compte livrer à moyen terme trois à quatre bateaux par an et augmenter sensiblement son chiffre d'affaires (1 million d'euros depuis deux ans pour quatre salariés). En réponse à la demande, la société rochelaise concocte un nouveau navire de 120-130 places avec une batterie de 200 kW. Et propose ses bateaux en version hybride, pour atteindre plus d'autonomie et une vitesse de 25 km/h. Prochaine étape : les piles à combustible, qui permettraient un doublement de l'énergie stockée à bord par rapport aux batteries actuelles. Philippe Pallu de la Barrière espère pouvoir en installer dès mi-2010.

Matthieu Maury

A lire aussi :
Les constructeurs nautiques échapperont-ils au naufrage ?, 07/04/2009
Des navires plus économes et écolos grâce à la simulation numérique, 19/03/2009

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle