La vague artificielle la plus haute du monde

Dans un canal de 300 mètres de long, Delta Flume forme des vagues qui atteignent 4,5 mètres de haut. Ce nouvel équipement de l’Institut de recherche Deltares, à Delft (Pays-Bas), est destiné à tester toutes sortes de dispositifs de protection contre les vagues et les inondations : dunes, digues, brise-lames…

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La vague artificielle la plus haute du monde

Son réservoir d’eau, enterré le long du canal, contient l’équivalent de trois piscines olympiques. L’eau est pompée par trois stations qui assurent un débit de 1000 litres par seconde. Et c’est une plaque métallique mobile de dix mètres de haut, mise en mouvement par de puissants pistons, qui crée la vague.


Avec Delta Flume, le nouvel équipement de l’Institut de recherche Deltares, à Delft (Pays-Bas), les chercheurs qui travaillent aux moyens de protéger les côtes vont pouvoir simuler des vagues qui atteindront 4,5 mètres de haut. La longueur du canal permet de reproduire la formation de la vague sur la côte qui remonte progressivement. Et sa profondeur de 9,5 mètres de faire déferler des vagues impressionnantes.


L’institut Deltares, spécialisé dans l’hydraulique des deltas et zones côtières, emploie 800 personnes à Delft et Utrecht. Il effectue des études pour les autorités publiques des Pays-Bas), mais aussi pour des clients publics ou privés internationaux : l’Union européenne, des entreprises du BTP, des fabricants de béton…

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS