La TV connectée est prête, les services associés doivent suivre

En 2016, 85% des téléviseurs produits dans le monde seront connectables à Internet et intégreront des fonctions évoluées, notamment de consultation de contenu web. Les consommateurs vont-ils suivre ? Selon les experts du secteur, la TV connectée est bien une technologie d'avenir mais des services associés réellement attractifs restent cependant encore à inventer.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La TV connectée est prête, les services associés doivent suivre

Regarder du contenu web sur son téléviseur, utiliser son smartphone ou sa tablette comme télécommande, installer des applications de météo ou d'horoscope … Voici quelques exemples des usages promis par la TV connectée ou "Smart TV".

Encore naissant, ce marché se développe très rapidement, surtout sous l'impulsion des fabricants de téléviseurs. À l'horizon 2016 : 85% des écrans plats produits dans le monde seront des TV connectées, prédit Gartner. Rien qu'en 2012, 69 millions de Smart TV auraient été produites, un chiffre qui pourrait grimper à 198 millions d'unités fabriquées d'ici quatre ans, estime l'institut.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

En France, les ventes d'écrans plats connectés décollent déjà. En 2010, il s'en était vendu 124000 unités, soit 1% du marché total des téléviseurs, relève Gfk. Deux ans plus tard, ce chiffre est de 1,6 millions, soit 23% du marché. Et la tendance devrait se poursuivre. Pour 2014, Gfk table sur 2,2 millions de TV connectées vendus en France, soit 36% du marché. "La télévision connectée devient de plus en plus une réalité, avec une offre industrielle en forte augmentation, touchant des tailles d’écran de plus en plus petites", souligne l'institut d'études.

Pour Médiamétrie : "Le fait que la grande majorité des TV soit bientôt connectables devrait inciter les utilisateurs à au moins tester les nouveaux services", estime Jamila Yahia Messaoud, directrice du département cinéma et comportements médias.

Un terrain très favorable en France

"La France est le pays de la box internet. Ce qui a préparé le terrain pour la future TV connectée", poursuit Jamila Yahia Messaoud. Les Français équipés d'une box internet peuvent déjà accéder à des services de VOD ou consulter des contenus web. Conséquence : Médiamétrie note déjà une évolution de la consommation des contenus. "Elle est passée du traditionnel visionnage de programmes en live à de plus en plus de consultation en différé, via les télévisions de rattrapage et la VOD", souligne Jamila Yahia Messaoud.

Mais pour autant, connecter son téléviseur eu net n'est pas encore totalement entré dans les mœurs en France. Si 12,6% des foyers français sont déjà équipés d'un téléviseur connectable au net, seulement 58% ont effectivement activé cette fonction, note Médiamétrie. Les autres possesseurs de ce type d'équipement, n'ont pas encore passé le cap.

Les vrais services restent à inventer

"Les services à valeur ajoutée, qui entraineront une forte adoption de la smart TV, doivent encore être développés", poursuit Jamila Yahia Messaoud. Un avis partagé par Gfk : "Le bénéfice consommateur reste difficile à démontrer aujourd'hui".

Parmi les pistes de nouveaux services : Médiamétrie met en avant la "social TV", dont le principe est de favoriser la participation de spectateur, par exemple en lui permettant de plus facilement voter durant un programme. "Les chaines sont très intéressées par cette interactivité qui crée une relation de fidélité avec le spectateur dont l'implication est plus forte", conclut la responsable. Bref, ce serait comme les votes SMS, mais directement sur la télécommande. Pour Gfk, cet aspect interactif sera effectivement un levier important : "Cette technologie est un tournant dans l’usage du téléviseur. On passe de téléspectateur à téléacteur."

Malgré cette incertitude sur les services, tous s'accordent à dire que la TV connectée est bien une technologie d'avenir. "Oui la smart TV représente le futur de la télévision", conclut Médiamétrie. Et pour Gfk : "La technologie va d'abord devenir une caractéristique de base sur les écrans de grande taille, et on peut supposer que l’expérience entrera ensuite dans les mœurs".

Christophe Guillemin

Partager

NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS