La Turquie interdit les paiements en cryptomonnaies, le bitcoin baisse

par Ece Toksabay
Partager
La Turquie interdit les paiements en cryptomonnaies, le bitcoin baisse
Le bitcoin perdait plus de 4% vendredi après l'annonce par la banque centrale de Turquie de l'interdiction d'utiliser des cryptomonnaies pour régler des achats, justifiée selon elle par des risques de dommages "irréparables". /Photo d'archives/REUTERS/Dado Ruvic

ANKARA (Reuters) - Le bitcoin perdait plus de 4% vendredi après l'annonce par la banque centrale de Turquie de l'interdiction d'utiliser des cryptomonnaies pour régler des achats, justifiée selon elle par des risques de dommages "irréparables".

Cette décision publiée au Journal officiel risque d'interrompre brutalement l'essor du marché local des crypto-actifs, qui s'est accéléré ces derniers mois avec la hausse rapide du prix du bitcoin, perçu en Turquie comme un instrument de protection contre une inflation à deux chiffres et la dépréciation de la livre turque.

Les volumes de transactions en bitcoin dans le pays ont représenté 218 milliards de livres (22,6 milliards d'euros) entre début février et le 24 mars selon les données du cabinet d'études spécialisé américain Chainalysis.

Le cours du bitcoin reculait de 4,16% à 60.608,52 dollars vers 11h45 GMT sur la plate-forme de transactions Bitstamp tandis que l'ethereum et le XRP chutaient de plus de 10%.

Dans un communiqué, la banque centrale turque déclare que les actifs utilisant les technologies de registre distribué ne sont "soumis à aucun mécanisme de régulation ou de supervision, ni à une autorité centrale".

"Les fournisseurs de services de paiement ne seront pas en mesure de développer des modèles économiques permettant l'utilisation directe ou indirecte de crypto-actifs pour la fourniture de services de paiement et l'émission de monnaie électronique", ajoute-t-elle.

"Leur utilisation pour des paiements pourrait provoquer des pertes non-recouvrables pour les parties impliquées dans les transactions", poursuit le communiqué.

Le chef de file du CHP, le principal parti d'opposition turc, Kemal Kilicdaroglu, a critiqué cette décision et le fait qu'elle soit annoncée un vendredi en fin de journée, comme cela avait été le cas le mois dernier pour le limogeage du gouverneur de la banque centrale par le président Recep Tayyip Erdogan.

"C'est comme s'ils ne pouvaient pas s'empêcher de faire des bêtises pendant la nuit", a-t-il déclaré sur Twitter.

(Avec Tom Wilson à Londres, version française Marc Angrand)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - KOUNGOU

Mise en place de vidéo protection.

DATE DE REPONSE 06/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS