Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La tuberculose a son micro labo

Ridha Loukil

Publié le

La tuberculose a son micro labo © D.R.

Veredus, filiale de STMicroelectronics, réduit le laboratoire de diagnostic de la tuberculose à une puce. Développé dans le cadre du programme européen TM-Rest, son dispositif VereMTB simplifie l'identification des mycobactéries responsables de l'infection tuberculeuse et de la résistance aux médicaments.

L'analyse s'effectue à partir d'échantillons naturels (crachats directs) en moins de trois heures, alors que les méthodes traditionnelles nécessitent jusqu'à huit semaines. Le dispositif combine des microsystèmes électromécaniques (Mems) et des réseaux microfluidiques. Il est en cours d'évaluation en Chine, qui, selon l'OMS, représentait, avec l'Inde et la Russie, 60 % des cas de tuberculose multirésistante dans le monde en 2011.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle