Economie

La trésorerie des entreprises s'améliore... car elles ne dépensent plus

Arnaud Dumas , , , ,

Publié le

Faiblesse des investissements, mais aussi début d’un effet CICE, permettent de réduire la tension sur la trésorerie des entreprises, selon l’enquête de COE-Rexecode.

La trésorerie des entreprises s'améliore... car elles ne dépensent plus © Reuters

Les entreprises engrangent du cash. Selon l’enquête réalisée par COE-Rexecode (voir ci-dessous) pour l’Association française des trésoriers d’entreprise (AFTE), la situation des trésoreries ne cesse de s’améliorer. Et la tendance à la détente, qui a démarré mi-2013, a connu une brusque amélioration en juillet 2014, selon les derniers chiffres de l'institut d'études économiques.

La majorité des trésoriers se déclarent ainsi satisfait de la situation de la trésorerie globale de leur entreprise, avec un solde d’opinion en nette augmentation de 7,3 % en juillet 2014, contre -3,9 % en juin 2014.

L’arrivée du Crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE), que les entreprises ont commencé à percevoir en mai 2014, leur a permis de se renflouer. Mais ce facteur est loin d’être le seul à l'origine de cette éclaircie.

Faiblesse de l’investissement

La baisse continue des investissements des entreprises, constatée dans les chiffres de l’Insee, joue également. "C’est une logique d’amélioration par le bas, estime Denis Ferrand, le directeur général de COE-Rexecode. Quand les entreprises ne dépensent plus, leur trésorerie ne peut que s’améliorer…"

En parallèle, l’accès au financement s’améliore. Selon l’enquête COE-Rexecode, la majorité des trésoriers d’entreprise estime que la recherche de crédit est aisée, avec un solde d’opinion (écart entre le pourcentage de réponses "faciles" et le pourcentage de réponses "difficiles") atteignant 7,9 % en juillet 2014, contre 4,2 % en juin.

"Les capacités de financement, nécessaires pour la reprise de l’investissement, se réunissent progressivement", veut croire Denis Ferrand. Reste, pour les entreprises, à retrouver la confiance dans la conjecture et à relancer la machine à projets.

Arnaud Dumas

 

Enquete Tresorerie AFTE Coe Rexecode by L'Usine Nouvelle

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte