Quotidien des Usines

La transition énergétique de la soudière lorraine de Solvay mobilise 180 millions d’euros

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Une enveloppe de 180 millions d’euros devrait permettre au site Solvay de Dombasle-sur-Meurthe (Meurthe-et-Moselle) d’arrêter trois chaufferies au charbon. Le chimiste belge s’est associé à Veolia en vue d’y substituer une chaufferie alimentée par des combustibles issus des refus de tri.

La transition énergétique de la soudière lorraine de Solvay mobilise 180 millions d’euros
Le groupe Solvay qui emploie 320 salariés à Dombasle-sur-Meurthe s’associe à Veolia pour porter son projet.
© Solvay Group

La transition énergétique du site Solvay de Dombasle-sur-Meurthe (Meurthe-et-Moselle) est en marche. Le chimiste belge a présenté le 22 janvier, à l’occasion d’une réunion de concertation publique, le projet d’investissement de 180 millions d’euros qu’il porte en partenariat avec Veolia en vue d’abaisser de moitié les émissions de CO2 de sa soudière lorraine.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte