Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La tête chercheuse de Dassault Systèmes

,

Publié le

Passionné d’art et de technologie, Frédéric Vacher, le directeur de l’innovation de Dassault Systèmes, insuffle une culture de l’innovation ouverte chez l’éditeur. 

La tête chercheuse de Dassault Systèmes
Frédéric Vacher, directeur de l’innovation de Dassault Systèmes

Avant de s’installer à son bureau, il s’empresse de montrer le fablab interne de Dassault Systèmes qu’il a créé il y a cinq ans au siège de l’éditeur, à Vélizy-Villacoublay (Yvelines). Un espace aux grandes fenêtres où quelques salariés pianotent derrière leur ordinateur, installés à des bureaux tout en longueur. On y trouve des imprimantes 3 D et, dans un coin, un robot dédié aux « conf call » pour se connecter à l’autre fablab de l’entreprise, inauguré à Boston, aux États-Unis, il y a quelques mois. Esprit start-up dans un grand groupe. Le concept paraît aujourd’hui éculé, mais à l’époque, lorsque Frédéric Vacher, le directeur de la stratégie de l’innovation, déplace les machines à café pour installer le lab, il passe pour un original.

À 47 ans, sourire communicatif, barbe poivre et sel de trois jours, jean et veste de costume enfilée seulement pour l’occasion, avoue-t-il – l’ambiance sur le « campus » Dassault Systèmes se voulant plus California tech que CAC 40 -, Frédéric Vacher a pour mission de faire émerger l’innovation de rupture. Un rôle qui lui sied comme un gant selon son ami depuis quinze ans Bertrand Le Galcher Baron, le directeur général délégué d’Invest Corporate Finance : « C’est une tête chercheuse. Son radar interne est toujours dirigé vers les nouvelles technologies, c’est dans son caractère. » Un prospecteur, mais aussi un « animateur » selon les mots de l’intéressé, car toute sa stratégie repose sur l’intelligence collective dans laquelle « il croit beaucoup ». Après le fablab en 2012, il crée dans la foulée un réseau social interne puis fonde une « communauté d’idéateurs » constituée de salariés volontaires. Elle compte aujourd’hui quelque 400 membres. Le principe : Frédéric Vacher et son équipe reçoivent des idées de projets, venant des salariés ou de l’extérieur – de start-up et de particuliers. Chaque membre a accès à ces propositions sur une plate-forme cloud, peut commenter les projets puis, s’il le souhaite, en défendre un - le « pitcher » - devant le reste de la communauté. Les projets sont ensuite soumis aux votes et les élus seront accompagnés par Dassault Systèmes. Une initiative qui a permis à l’éditeur de révéler des entreprises prometteuses : Xtreee, spécialiste de l’impression 3 D de béton, ou Biomodex, qui imprime en 3 D des doubles d’organes pour permettre aux chirurgiens de s’entraîner.

« Les projets que nous recevons doivent porter sur la vie, la ville ou le style de vie et avoir un impact positif sur la société grâce au numérique, explique Frédéric Vacher. J’ai choisi volontairement des thématiques transverses, plutôt que sectorielles, pour faire travailler des personnes de différents univers ensemble », précise-t-il. Il croit beaucoup au décloisonnement et aux rencontres entre différents mondes. Un mantra qu’il s’applique à lui-même : dans son bureau cohabitent une reproduction d’un dessin de Léonard de Vinci, une maquette numérique d’un Rafale et les tableaux de sa femme artiste. « Mon métier est vraiment à cheval entre l’art, les sciences et les nouvelles technologies. J’ai une formation d’ingénieur en mécanique, j’aime les métiers de l’art, je suis au cœur du triangle et cela me passionne ! » Pour lui, le numérique est le liant idéal entre différents univers. « Dans les trente prochaines années, je suis convaincu que le numérique réunira le monde de l’entreprise, celui de l’éducation et le monde de la recherche », avance-t-il, optimiste.

Repousser sans cesse les limites

Frédéric Vacher n’a pas appris le numérique ni le goût de l’innovation grâce à un passage dans la Silicon Valley. Il a réalisé la grande majorité de sa carrière chez l’éditeur tricolore. Diplôme de l’École nationale d’ingénieurs de Saint-Étienne en poche, il fait son stage de fin d’études chez Dassault Aviation, durant lequel il travaille sur le prototype du Rafale. Il prend conscience de l’importance du numérique dans l’industrie et rejoint Matra Datavision, éditeur de logiciels gestion de cycle de vie du produit (PLM). Après quelques années passées au Japon, il est embauché en 1998 chez Dassault Systèmes. Il travaille d’abord aux relations avec les partenaires, à la stratégie de fusions-acquisitions puis à la stratégie marketing avant de devenir responsable de l’innovation en janvier 2015.

Frédéric Vacher ne tarit pas d’éloges sur son entreprise et il est parfois difficile de le détacher du discours de l’éditeur. « Ne voir que par le prisme de Dassault Systèmes », c’est d’ailleurs le seul défaut que lui reconnaît Jean-Louis Frechin, un designer et architecte avec qui il a l’habitude de collaborer. Bertrand Le Galcher Baron, son ami, dirait davantage qu’il est « amoureux de son entreprise » parce qu’il est passionné par son métier. Pour ce curieux, difficile, en effet, de ne pas aimer une profession où « les limites sont sans cesse repoussées, les frontières déplacées… Il n’y a pas de journée type », s’enthousiasme-t-il. « Il y a quelques mois, par exemple, j’ai eu l’occasion d’assister à une greffe de foie aux côtés d’un chirurgien dans un bloc opératoire », se souvient-il, émerveillé. 

En quelques mots

  • Danse contemporaine Il aime particulièrement les ballets du chorégraphe Angelin Preljocaj.
  • Japon Il y a vécu quelques années au début de sa carrière. L’une de ses filles y est née.
  • Geek Enfant, il avait un ordinateur Commodore sur lequel il programmait des jeux.

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus