La tension dans le système financier au plus bas depuis 2007

FRANCFORT (Reuters) - Les tensions observées dans le système financier de la zone euro sont revenues à des niveaux sans précédent depuis l'éclatement de la crise financière en 2007 mais le secteur reste fragile, a estimé la Banque centrale européenne (BCE) mercredi.

Partager

Dans sa "revue de stabilité financière" semestrielle, l'institution énumère les principaux risques pesant sur la zone euro, à savoir des chocs économiques et financiers, des tensions sur les marchés de la dette souveraine, des turbulences sur les marchés financiers et des difficultés de financement des banques des pays "périphériques".

"Les indicateurs mesurant les tensions systémiques sont retombées près de leur niveau d'avant-crise", déclare la BCE dans son rapport. "Les indicateurs de tension et les fondamentaux de la zone euro suggèrent une atténuation des tensions sur les marchés financiers, notamment pour ce qui concerne le financement des banques."

Des chiffres publiés parallèlement par la BCE sur son site internet montrent que l'indicateur du risque systémique de l'institution est revenu en septembre à son plus bas niveau depuis la création de l'euro et qu'il est resté depuis proche de ce niveau. Toutefois, la banque centrale note que la situation pourrait redevenir délicate pour les banques.

"Des montants importants de dettes bancaires arrivant à maturité au cours des prochains mois, des coûts de financement durablement élevés pour une série de banques en difficulté pourraient amplifier les pressions en faveur d'une nature désordonnée de l'endettement, avec un impact négatif sur la santé et la croissance économiques", explique-t-elle.

Le rapport plaide aussi pour la poursuite des réformes structurelles dans la zone euro comme de l'union bancaire.

L'institut d'émission note que les marchés immobiliers constituent un autre motif de préoccupation, certains pays restant exposés à un risque de baisse marquée.

Les prix immobiliers demeurent surévalués dans plusieurs pays du coeur de la zone euro, explique la BCE, qui mentionne la France, la Belgique et la Finlande pour l'immobilier résidentiel comme pour l'immobilier commercial. Elle évoque aussi une "importante surévaluation" dans certains villes d'Allemagne.

"Les perspectives des marchés immobiliers de la zone euro restent faibles", conclut-elle.

Sakari Suoninen, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS