Tout le dossier Tout le dossier

"La taxe sur l’EBE ? une bombe à retardement vous dis-je !", par Viviane Chaine-Ribeiro, présidente de Talentia Software

Viviane Chaine-Ribeiro, présidente de Talentia Software, publie une lettre ouverte pour s'insurger contre la nouvelle taxe sur l'excédent brut d'exploitation que voudrait mettre en place le gouvernement. Elle dénonce notamment le nouvel effet de seuil que pourrait créer la taxe EBE.

Partager
Viviane Chaine-Ribeiro, contre, définitivement contre la taxe EBE

Rester positif est une vraie volonté chez les entrepreneurs et patrons de PME ; ils ont toutes les raisons pour ne pas l’être et pourtant, coincés entre des obligations qui ne font que croître et des marchés concurrentiels, leur énergie au quotidien en dépend.

Ils le furent donc ces patrons quand on entendit début septembre : suppression de l’IFA, de la C3S – impôt idiot s’il en faut – et création d’un impôt sur le profit en contrepartie d’une décroissance progressive de l’IS…de belles annonces porteuses d’espoir… de quoi s’en retourner au quotidien, toujours aussi gris, mais regonflés !

Finalement : l’IFA est bien supprimé, la C3S reste et l’IS ne diminue pas mais voici qu’apparaît une taxe sur l’EBE, et chacun de regarder le taux et la limite annoncée de 50M€ de chiffre d’affaires.

Ouf, je n’y suis pas ! Le gouvernement a voulu protégé les PME… mais l’enfer est pavé de bonnes intentions et afin de ne pas polémiquer, je vais soutenir mes propos par l’exemple de ma propre société.

Nous réalisons un chiffre d’affaires de 56 M€ environ donc 44M€ en France. Nous ne sommes donc pas concernés à priori sauf que notre ambition est de devenir une ETI.

Nous avons plus que triplé notre CA sur les 6 dernières années, doublé notre effectif, versé de la participation ces 2 derniers exercices. Mais nous avons aussi accrue le poids de nos filiales européennes.

Voilà pourquoi nous allons regarder à deux fois avant d’investir en France et pourquoi nous aurons tendance à faire croître nos filiales européennes.

Quelle raison avons-nous aujourd’hui de passer :

Au-delà de 50M€ ? Payer la taxe sur l’EBE ?

Le seuil de 300 personnes en France ? Augmenter notre carcan et nos obligations ?

La France a besoin d’industries ? pourquoi pénaliser ces entreprises qui ont besoin d’investissements lourds et favoriser les activités de négoce des biens produits à l’étranger - et donc ouvrir la porte aux délocalisations ?

L’emploi viendra de la croissance des PME ? pourquoi les dissuader de devenir des ETI et ajouter des effets de seuil ?

Et de fait, ceux qui ne sont pas concernés, le sont en réalité et la perversité de cet impôt se révèlera dans quelques années, quand les économistes nous en dresseront le bilan.

Viviane Chaine-Ribeiro, présidente de Talentia Software

0 Commentaire

"La taxe sur l’EBE ? une bombe à retardement vous dis-je !", par Viviane Chaine-Ribeiro, présidente de Talentia Software

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

PARCOURIR LE DOSSIER

Éco - social

"J'ai d'abord cru à un canular", réagit Grégoire Giraud à la création de la taxe EBE

Éco - social

"La taxe EBE ? Un surcoût de 8%" selon Rémi Lesage

Éco - social

"L’EBE n’est pas une somme disponible", selon Yves Couillard

Éco - social

"La taxe EBE nous prendra la moitié du CICE", selon Olivier Allez

La matinale de l'industrie

Taxe EBE : le gouvernement se dit prêt à des "ajustements techniques" et à une concertation

Éco - social

"La création d’un nouvel impôt : un acte irresponsable", selon Pierre Gattaz

Éco - social

"La taxe sur l'EBE, comme une prime à la délocalisation", assure Jean-Claude Volot, vice-président du Medef

Éco - social

"La taxe EBE va grever le prix des produits made in France", selon Thierry de la Tour d'Artaise, PDG de Seb

Éco - social

"La taxe sur l’EBE représentera un montant d’environ 200 000 euros", selon Frédéric Sebag, président d'Open

Éco - social

"Chez nous, la taxe EBE sera dix fois plus importante que l'impôt forfaitaire annuel", d'après Philippe d'Ornano, Directeur général de Sisley

Éco - social

"Le gouvernement est en train de recréer la taxe professionnelle", selon Thibault Lanxade, président du Pôle Entrepreneuriat et Croissance au MEDEF, PDG d’Aqoba

Éco - social

"La taxe EBE ? 50 à 70 millions d'euros de charges supplémentaires", selon l'Union des industries chimiques

Éco - social

"La taxe sur l'EBE est catastrophique pour l'investissement", selon Laurence Parisot, VP de l'Ifop

Éco - social

"La taxe EBE est un impôt anti-Made in France", dénonce le syndicat des ETI

Éco - social

"600 000 euros d'impôt en plus pour Manuloc", selon Catherine Barthélemy, PDG de Manuloc

Éco - social

"Une nouvelle incertitude fiscale plane sur les entreprises", selon Dominique Schelcher, PDG de Système U Est

Éco - social

"Les petits paieront aussi l'addition !", selon Claude Salaün, patron de SC2M

Éco - social

"Ce nouvel impôt anéantit la compétitivité", selon Alain Lacour, DG d’une société innovante dans le monde du paiement

Éco - social

Fiscalité hors résultat : la "taxe du mois" pour Philippe Robardey, PDG de Sogeclair

Éco - social

"La Taxe EBE, c’est la future CSG de l’entreprise !", selon Olivier Bourgeois

Éco - social

"La taxe sur l'EBE pénalise les investisseurs", estime Emile Di Serio, président de Saint Jean Industries

Éco - social

"Touche pas à mon EBE !" : les patrons se mobilisent contre la taxe

Éco - social

Taxe sur l’EBE : un impôt contre-productif pour le redressement productif ?

Tout le dossier

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS