Economie

"La taxe EBE va grever le prix des produits made in France", selon Thierry de la Tour d'Artaise, PDG de Seb

Publié le

La taxe EBE va grever le prix des produits made in France, selon Thierry de la Tour d'Artaise, PDG de Seb © Luc Pérénom - D.R.

Sommaire du dossier

"Cette taxe sur l'excédent brut d'exploitation, j'ose espérer qu'elle sera modifiée ou amendée. Tout ce qui va dans le sens du renforcement des charges n'est pas bon. (...) Heureusement, nous ne sommes pas une industrie très capitalistique. Nous ne sommes pas dans l'énergie ou dans un autre secteur mais quand même, nous avons toujours des améliorations dans nos usines et des moules pour fabriquer tout nos produits. Je comprends mal que d'un côté on veuille promouvoir le Made in France et en même temps taxer les entreprises qui vont produire en France. Très clairement, cette taxe sur l'EBE va grever le prix de nos produits face aux produits chinois, et je vous rappelle que dans notre industrie, deux tiers des produits vendus en France viennent de Chine. Et si je fais la balance, avec toutes les nouvelles taxes que nous allons payer (en incluant l'avantage du CICE, NDLR), nous allons perdre 5 à 7 millions d'euros en résultat net cette année."

Propos tenus lors de l'émission "On n'arrête pas l'éco" samedi 28 septembre sur France Inter

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte