Economie

"La Taxe EBE, c’est la future CSG de l’entreprise !", selon Olivier Bourgeois

Publié le

Olivier Bourgeois est le directeur général du groupe R Bourgeois, spécialisée dans le découpage et outillage de précision, les composants magnétiques pour moteurs électrique et générateurs. Cette entreprise réalise 150 millions de chiffre d’affaires et fait travailler 700 personnes. Son patron témoigne ici des conséquences de la taxe EBE.

La Taxe EBE, c’est la future CSG de l’entreprise !, selon Olivier Bourgeois
Pour l'entreprise R Bourgeois, la taxe EBE va impacter la capacité d'investissement.
© R. Bourgeois

Sommaire du dossier

"Oui cette taxe  est dangereuse et pernicieuse pour l’entreprise comme a pu l’être à une époque la CSG qui devait permettre de financer l’assurance maladie et qui aujourd’hui est devenu un impôt à part entière représentant 8% du pouvoir d’achat de chaque salarié, la Taxe EBE c’est la future CSG de l’entreprise !

La taxe EBE est un nouvel impôt, non plus sur le bénéfice fiscal de l’entreprise mais sur une base beaucoup plus large que celui-ci à savoir le résultat intermédiaire avant que celle-ci n’ait affectée ses charges de remboursements de l’investissements, ces crédits baux, ses amortissements ses frais financiers et ses provisions et son résultat exceptionnel (l’EBE).

Le but de cette taxe, compte tenu que le taux d’IS est déjà à un seuil maximum par rapport à nos voisins européens est de créer une assiette de taxe beaucoup plus élevée avec un taux apparemment bas.

La rentabilité de nos industries métallurgique est extrêmement faible entre 1 et 3% de résultat net, l’impact d’une nouvelle taxe de 1% sur l’EBE nous pénalisera et pénalisera la compétitivité et l’emploi dans une compétition exclusivement mondiale pour les quelques industriels français encore en survies."

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte