La surprenante requête de Servier pour récupérer des indemnités versées aux victimes du Mediator

Servier veut partager la facture du scandale du Mediator avec l'État. Le laboratoire français a saisi la justice pour être remboursé à hauteur de 30% des indemnités qu'il a versées. Poursuivis pour homicides involontaires, Servier et l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) vont comparaître à partir du 23 septembre.

Partager
La surprenante requête de Servier pour récupérer des indemnités versées aux victimes du Mediator
Médicament anti-diabétique, le Mediator a été commercialisé en France entre 1976 et 2009.

Le scandale du Mediator refait surface. Mercredi 11 septembre, les Laboratoires Servier ont annoncé avoir saisi le tribunal administratif de Paris. Le groupe pharmaceutique français entend récupérer 30% des sommes qu’il a déjà versées pour l’indemnisation des victimes du médicament. L’entreprise souhaite être remboursée par l’État.

Procès pénal du Mediator en septembre

Cette demande a été effectuée en mars, a rapporté le magazine Challenges. Elle est révélée peu de temps avant l’ouverture du procès pénal du Mediator, lundi 23 septembre. Poursuivi pour tromperie aggravée, escroquerie, blessures et homicides involontaires, le groupe pharmaceutique Servier est accusé d’avoir dissimulé les risques du Mediator pour ses consommateurs. L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) est également inculpée comme personne morale pour blessures et homicides involontaires.

Médicament anti-diabétique, le Mediator a été commercialisé en France entre 1976 et 2009. Il aurait été prescrit à au moins cinq millions de personnes et longtemps utilisé comme coupe-faim malgré des effets secondaires potentiellement dangereux (propriétés amaigrissantes, risques d'hypertension artérielle pulmonaire et de graves lésions des valves cardiaques). Il est accusé d'avoir provoqué la mort de 1800 personnes.

Depuis 2011, Servier a débuté l'indemnisation des victimes du Mediator en obtenant en échange qu’elles s’engagent à abandonner leurs poursuites ou à ne pas participer aux procédures judiciaires. Fin août 2019, le groupe pharmaceutique indiquait qu’il avait déjà proposé 164,4 millions d’euros d’indemnités à 3732 victimes.

Une facture éventuelle de 40 millions d’euros pour l’État

Comment Servier justifie-t-il sa demande ? La justice a considéré que le laboratoire et l’État partageaient la responsabilité dans l’affaire, l’ANSM ayant tardé à suspendre ou retirer l’autorisation de commercialisation du Mediator. En août 2017, la Cour administrative d’appel a ainsi déterminé que la part de responsabilité de l’État dans le préjudice s’élevait à 30%. Or, jusqu’à présent, Servier a indemnisé un bon nombre de victimes seul.

Selon Challenges, le laboratoire a engagé des discussions amiables avec la Direction générale de la santé (DGS) en 2018 pour obtenir le remboursement des 30% mais il n’a pas obtenu satisfaction. "L’État n’a pas donné suite à la demande, l’estimant prématurée eu égard au procès pénal, qui doit établir les responsabilités tant des sociétés Servier et de leurs dirigeants et agents que de l’AFSSAPS (devenue ANSM) et de ses experts", explique une source de la DGS citée par Challenges. En prenant en compte les sommes déjà versées par Servier, 131,8 millions d'euros, la demande du laboratoire représenterait près de 40 millions d’euros pour l’État.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - KOUNGOU

Mise en place de vidéo protection.

DATE DE REPONSE 06/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS