La subvention de 1,2 million d'euros à Aubert et Duval fait polémique

Le conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes a voté, lors de sa toute première assemblée plénière, une aide financière de 1,2 million d'euros destinée à l'entreprise Aubert et Duval. Mais la pilule passe mal.

Partager


Crédit D.R. - Aubert et Duval Les Ancizes.

Première séance plénière et première polémique pour le tout nouveau conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes. L'assemblée a voté, jeudi 28 janvier, une aide financière de 1,2 million d'euros destinée à l'entreprise Aubert et Duval pour implanter sur son site des Ancizes (Puy-de-Dôme) une nouvelle unité de production.

Ce géant de la métallurgie, filiale du groupe Eramet, va prochainement lancer en Auvergne un site fabrication de poudres métalliques de "super alliages" en impression 3D, à destination des marchés de l'industrie aéronautique et des technologies de l'impression de métal en trois dimensions. Le montant total de l'investissement est estimé à 15 millions d'euros.

"Pas notre choix"

Si les élus régionaux ont voté majoritairement cette aide non négligeable, une partie de l'opposition fulmine contre Laurent Wauquiez, nouveau président (LR) de région. A l'instar de Catherine Fromage, conseillère régionale communiste, élue sur une liste de rassemblement de la gauche (derrière le socialiste Jean-Jack Queryranne). "Ce n’est pas à la région de participer à l’investissement de ce grand groupe du CAC40. Ce n'est pas notre choix."

D’autres conseillers comme Andrea Kotarac (Front de gauche) rejoints par les écologistes et par le Front National ont fait savoir à leur tour que des entreprises régionales mériteraient au moins autant de soutien, à l'image de STMicroelectronics, une société implantée en partie en Isère, lourdement touchée par un plan de suppression d’emplois.

Mieux qu'en Pologne

De son côté, le PS approuve ce projet, monté sous l'ère René Souchon, ex-président (PS) de la région Auvergne, même si Alain Bussière, conseiller régional du Puy-de-Dôme, aurait préféré une "avance remboursable" plutôt que de la subvention directe faite "sans condition".

Laurent Wauquiez a, de nouveau, justifié son choix, arguant qu'il préférait voir cette entreprise s'installer dans la région plutôt qu'ailleurs. "Je n’ai pas envie que cette technologie parte en Pologne, par exemple", a-t-il argumenté, tout en assurant "qu’un cahier des charges serait imposé à Aubert et Duval, demandant notamment à l’entreprise de travailler en priorité avec des prestataires de la région".

Le projet de 15 millions d'euros, baptisé par Aubert et Duval "Cap Alliage", sera implanté aux Ancizes (Puy-de-Dôme) et devrait permettre l'embauche d'une quinzaine de personnes.

L’entreprise a affiché en 2014 un chiffre d’affaires d'environ 800 millions d'euros. Elle compte 4 000 salariés en France, dont 1 400 aux Ancizes.

Geneviève Colonna d'Itsria

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

CHEF DE PROJET IT F/H

Safran - 22/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

49 - Cholet

Prestation de surveillance et de sécurité par vigile de l'accueil de la CAF de Maine-et-Loire

DATE DE REPONSE 06/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS