La start-up Boom lève 100 millions de dollars pour relancer les vols commerciaux supersoniques

Quinze ans après l'arrêt du Concorde, la start-up américaine Boom a annoncé avoir levé 100 millions de dollars, dans l'espoir de créer un prototype d'avion commercial supersonique puis, si tout se passe bien, le commercialiser. Mais d'autres financements devront être trouvés, le coût total du projet s'élèvant à 6 milliards de dollars.

Partager
La start-up Boom lève 100 millions de dollars pour relancer les vols commerciaux supersoniques
L'avion supersonique Overture devrait diviser par 2 les temps en vol

On pouvait croire les vols commerciaux supersoniques enterrés depuis un peu plus de quinze ans avec le Concorde. Il n'en est rien. La start-up américaine Boom cherche depuis quelques années à relancer ce type d’avions de ligne.

Et elle ne semble pas être la seule à y croire, car elle vient tout juste de lever 100 millions de dollars (87 millions d’euros), et dispose désormais de 141 millions de dollars (environ 123 millions d’euros) pour financer la production d’un prototype à échelle réduite, dont le premier vol test est attendu pour la fin 2019.

Plus léger et plus économe

Avec Overture, Boom souhaite éviter de faire les mêmes erreurs que le Concorde. Son appareil ne comporterait que 55 places, contre une centaine pour son ancêtre européen. Il devrait donc être "plus léger, plus aérodynamique et plus économe en carburant", et moins bruyant, assure la société. La consommation et le bruit étaient justement les deux points noirs du Concorde, la première ayant rendu son exploitation déficitaire.

Ces avancées technologiques devraient permettre à Overture d’atteindre une vitesse de croisière de Mach 2,2 (2,2 fois la vitesse du son), soit environ 2 300 km/h. Une vitesse 2,5 fois supérieure à celle des avions de ligne conventionnels. Les temps de trajet devraient donc être réduits de moitié. La compagnie promet des trajets Paris-New York et Paris-Montréal en moins de 3h30.

A l’heure actuelle, 76 commandes auraient été passées, dont 10 par Virgin Atlantic et 20 par Japan Airlines. Trois autres clients ont été évoqués bien que leur noms n’aient pas été dévoilés. Très ambitieuse, Boom prévoit 1 300 commandes durant les dix premières années de commercialisation, avec un tarif unitaire de 200 millions de dollars (174 millions d’euros). L’objectif à long terme sera de "relier n’importe quelle ville dans le monde en moins de cinq heures et pour seulement 100 dollars".

Des retards importants

Mais la réalité est pour le moment bien moins réjouissante. Pour les premiers vols, Boom a dû revenir sur sa promesse d’un coût initial de 5 000 dollars (déjà deux fois moins que les derniers sur le Concorde), sans préciser néanmoins son nouveau tarif. La société n’a également toujours pas trouvé de motoriste, laissant actuellement le projet en suspens, et entraînant de lourds retards. Le premier essai en vol devait se dérouler en 2017, et le premier vol commercial en 2020... Celui-ci devrait désormais avoir lieu, au mieux, en 2023.

La question du financement reste aussi problématique. Le coût du projet est estimé à 6 milliards de dollars. Créée en 2014, la société n’a donc récolté que 141 millions de dollars pour le moment. Sauf sursaut soudain des investisseurs suite à une démonstration extraordinaire du prototype, on est encore loin de l’aboutissement du projet.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

80 - MONTDIDIER

Etudes géotechniques pour la déconnexion de 25HA de surfaces actives du système de collecte de Montdidier en amont du DO13.

DATE DE REPONSE 20/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS