La start-up Backacia vous aide à mieux valoriser vos matériaux de chantier

Fondée il y a un an, la place de marché en ligne Backacia, dédiée au réemploi des matériaux et équipements de construction, mise sur les obligations réglementaires et sur son offre de services pour se développer.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La start-up Backacia vous aide à mieux valoriser vos matériaux de chantier
Le réemploi des matériaux de construction tend à se développer.

Faciliter le réemploi des 40 millions de tonnes de déchets générés par le secteur du bâtiment, tel est l’objectif de Backacia, une start-up créée en août 2017 à Paris. Incubée à Station F, l’entreprise a lancé une place de marché en ligne pour les aménagements extérieurs, les cloisons, les menuiseries, la métallerie, la plomberie, la signalétique et la voirie.

"Nous proposons d’acheter et vendre des surplus de matériaux neufs ou issus de la déconstruction. Il fallait moderniser le secteur du BTP en participant à sa digitalisation, et faciliter la mise en relation entre ses différents acteurs", indique Félicie Hamon, responsable marketing et communication.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Un besoin de conseil en matière de déconstruction"

Constituée de cinq salariés, l’entreprise, issue d’un projet étudiant de HEC - dont sont issues les deux fondatrices du site, Késia Vasconcelos et Lucile Hamon - mise également sur son offre de conseil. L’équipe, emmenée par son "ReUse manager", évalue le potentiel des sites, effectue un diagnostic du volume et de la typologie des déchets, identifie les filières potentielles de réemploi et de recyclage des matériaux, commercialise les produits sur son site et s’assure de la traçabilité des opérations. Pour l’heure, l’Ile-de-France et la partie nord de la France sont concernées. "Il y a un besoin de conseil. La déconstruction est une nouvelle habitude à prendre", observe Félicie Hamon.

Backacia, qui s’est lancée sans levée de fonds, compte développer son offre de conseil sur l’ensemble du territoire d’ici deux à trois ans. Pour accélérer le développement de sa marketplace, l’entreprise compte par ailleurs sur l’obligation, inscrite dans la loi de transition énergétique, de valorisation des déchets du BTP à hauteur de 70% en 2020. De nombreuses entreprises et fédérations professionnelles se sont, elles aussi, positionnées sur ce créneau, qui bénéficie aussi de la dynamique des chantiers liés au Grand Paris.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS