Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

La SSII Medtech s'offre IB Maroc après avoir ouvert 18% de son capital au fonds espagnol Mediterrània

,

Publié le

MedTech, groupe marocain d’intégration de systèmes et logiciels a ouvert son capital, à hauteur selon nos informations de 18%, au fonds espagnol Mediterrània Capital . Une opération qui vient d'être suivie du rapprochement du groupe informatique marocain IB Maroc avec Medtech, un nouvel épisode dans une série d'acquisitions pour ce groupe de Casablanca.

La SSII Medtech s'offre IB Maroc après avoir ouvert 18% de son capital au fonds espagnol Mediterrània © medtech

Du mouvement dans l'IT au Maroc. La SSII  casablancaise Medtech va s'associer à la société IB Maroc cotée à Casablanca, à travers la création d'une société holding détenue à parts égales par Medtech et IB Corp, l'actionnaire principal d'IB Maroc. Un accord signé le 8 juin rendu public ce 15 juin.

Suite à la demande de l'Autorité marocaine du marché des capitaux, la cotation d'IB Maroc avait été suspendue à la bourse de Casablanca depuis le 9 juin. Elle reprendra le 16 juin. "IB Corp apportera dès la création de cette nouvelle société la totalité des actions qu’elle possède dans le capital d’IB Maroc", indique un communiqué des deux groupes.

Créé par un tandem franco-marocain IB Maroc a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 200 millions de dirhams (1 000 dirhams = 92 euros) et emploie 80 personnes. L'ensemble du groupe Medtech pour sa part pèse plus lourd, avec un chiffre d'affaires de 800 millions de dirhams et plus de 600 salariés. La nouvelle structure va opérer dans le domaine des infrastructures informatiques au Maroc et en Afrique de l’Ouest.

Selon le communiqué, Medtech va conduire le développement de ce futur ensemble. Abdellatif Hadef, PDG d’IB Maroc assurera la présidence de la nouvelle société tout en poursuivant ses fonctions actuelles.

Au plan boursier, cette opération va se traduire par une Offre Publique d'Achat suivie d'une Offre Publique de Retrait d'IB Maroc sur le marché de Casablanca et ainsi de radier le titre IB Maroc de la cote. Ce processus devrait être achevé avant la fin de l'année.

A noter qu'IB Maroc n'est pas dans une forme éblouissante. La société a vu son chiffre d'affaires fondre de 20% depuis 2011. Elle a accusé une perte de 20 millions de dirhams l'an dernier et sa capitalisation a été divisée par quatre depuis 2011 à 24 millions de dirhams.

Cette annonce intervient dans la foulée de celle du 8 juin relative à l'ouverture du capital de Medtech dont le le PDG est le centralien Said Rkaibi. En effet, le groupe marocain d’intégration de systèmes détenu par ses fondateurs a accueilli dans son capital, le fonds catalan Mediterrània Capital Partners (MCP) à travers son véhicule Mediterrània Capital II. Implanté à Barcelone, celui-ci a déjà à son actif plusieurs investissements au Maroc, dont le carrossier Ceci.

Un business plan de cinq ans

Contacté par L'Usine Nouvelle, Hatim Ben Ahmed, associé en charge de l'opération chez Mediterrània Capital Partners a confirmé que "Mediterrània Capital Partners a pris 18% du capital de Medtech dans le cadre d'un business plan de cinq ans".  

Selon lui "Mediterrània Capital Partners a souhaité accompagner MedTech dans sa stratégie de développement et d'acquisition aussi bien au Maroc que dans le reste de l'Afrique et a besoin de financements pour y parvenir". Une opération réalisée sous forme d'augmentation de capital nous précise notre source.

Pour Hatim Ben Ahmed, il s'agit d'"un groupe dynamique ayant une position viable et a de par la personnalité de son dirigeant Said Rkaibi toute la confiance de Mediterrània Capital Partners."

Implanté à l'étranger, en France, au Benelux et dans plusieurs pays d'Afrique subsaharienne, MedTech group est présent dans les secteurs des logiciels, du matériel et de l'infrastructure middleware.  Il est également actif au niveau des solutions de paiement, des secteurs des télécommunications et des systèmes de réseau où il réalise une activité d'intégration avec des produits, notamment Oracle, SAP ou IBM.

Le groupe Medtech basé boulevard Abdelmoumen à Casablanca, gère cinq filiales dont la société Omnidata. Il opère dans différents spécialités de l'IT notamment l'intégration, la mobilité, le big data, les progiciels de gestion ou la sécurité. Son portefeuille clients comprend plusieurs banques (BMCE, Crédit agricole du Maroc, Banque Populaire, Attijariwafa...) mais aussi des entreprises comme Lafarge, Renault, ou Managem. Son activité se réparti pour l'essentiel à 40% dans la finance, 30% le secteur public et 10% les télécoms.

MedTech group avait conduit en février l'acquisition de 32% de S2M, fournisseur de solutions de monétique au Maroc. Il a aussi pris 70% de la société Uniforce, intégrateur de solutions informatiques. Puis en mars, acquis 60% de Dimension Data Maroc. Un appétit qui ne se dément pas avec l'opération sur IB Maroc et explique bien l'arrivée du fonds MCP dont l’objectif est de financer le plan de développement du groupe.

Nasser Djama, avec P.-O. R.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle