Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

La soudière Novacarb investit 65 millions d’euros avec Cofely pour substituer la biomasse au charbon

, , , ,

Publié le

Le fabricant de carbonate et biocarbonate de soude Novacarb à Laneuveville-devant-Nancy (Meurthe-et-Moselle) s’est associé à Engie-Cofely pour bâtir une centrale de cogénération biomasse.

La soudière Novacarb investit 65 millions d’euros avec Cofely pour substituer la biomasse au charbon
Site Novacarb à Laneuveville-devant-Nancy (Meurthe-et-Moselle)
© Novacarb

Les entreprises citées

L’enquête publique préalable à la construction d’une centrale de cogénération biomasse pour alimenter les process de Novacarb à Laneuveville-devant-Nancy (Meurthe-et-Moselle) doit s’achever le 17 novembre 2017. La procédure d’autorisation d’exploitation de cet investissement de 65 millions d’euros devrait être engagée dans la foulée auprès de la Dreal Grand-Est. Le fabricant de carbonate et bicarbonate de soude, filiale du chimiste français Novacap, s’est associé à Engie-Cofely pour bâtir ce projet dont la livraison est prévue pour fin 2020.

La chaudière de 58 mégawatts va substituer au charbon, ressource historique de l’usine, 120 000 tonnes de déchets bois. Un tiers de la ressource  sera fournie par SNCF dans le cadre d’une filière nationale de valorisation des traverses de chemins de fer usagées. La chaudière produira la vapeur basse pression nécessaire aux procédés de séchage et d’entrainement et de la vapeur haute pression utilisée par la turbine de cogénération de 12,5 mégawatts. L’électricité produite sera ensuite revendue dans le cadre d’un contrat d’obligation d’achat sur 20 ans.

Création de 26 emplois

Jusqu’à l’aube des années 90, Novacarb se fournissait auprès des houillères du bassin lorrain. Depuis leur fermeture, l’industriel importe chaque année 70 000 tonnes de charbon d’Afrique du sud. "La centrale de cogénération biomasse va stabiliser nos prix d’achats énergétiques en réduisant notre dépendance vis-à-vis du marché spéculatif du charbon. Un marché qui peut nous imposer des fluctuations jusqu’à + 30 % en quelques mois !", avertit Dominique Jacob, directeur de Novacarb.

Novacarb et Engie-Cofely sont associés au sein de la société ad hoc Novawood, détenue à 49 % par la soudière et à 51 % par l’énergéticien, Leur partenariat devrait se traduire par la création de 26 emplois directs sur l’installation et 80 emplois indirects dans la filière bois. Novacarb emploie 300 personnes pour un chiffre d’affaires de 133,7 millions d’euros en 2016.

Philippe Bohlinger

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle