La solution coopérative tient la corde pour Arféo-Faroé

Faute d’autres candidats, c’est un projet de Scop qui est donné favori pour reprendre la société mayennaise, spécialisée dans le mobilier de bureau, et sa filiale poitevine.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La solution coopérative tient la corde pour Arféo-Faroé

Un seul projet de reprise subsiste pour le fabricant de meubles de bureau Arféo-Faroé. Il s’agit de celui porté par les salariés, avec le directeur industriel de l’entreprise, Michel Moinet. De source syndicale, Mobidécor et les autres industriels du secteur ne sont plus candidats. Reste à réunir les 4 millions d’euros nécessaires au projet. Le tribunal de commerce de Poitiers devrait prendre une décision à la mi-janvier.

Le conseil régional des Pays de la Loire a donné son accord pour doubler la mise des salariés, dans la limite de 5 000 euros, dans le cadre du dispositif Capital Scop. La Caisse des dépôts, les dispositifs de l’économie sociale et solidaire et les banques devraient permettre de compléter le financement. Mais selon le comité d’entreprise, la Caisse d’épargne et la BPO viennent de se retirer du dossier. Restent le Crédit agricole et le Crédit mutuel.

Environ 80 % des salariés restants seraient partants pour investir dans la Scop. Le projet prévoit cependant de réduire de 170 à 122 les effectifs du site de Château-Gontier (Mayenne). Celui de La Pommeraye (Maine-et-Loire), comptant 35 salariés, disparaîtrait. A Valdivienne (Vienne), 90 emplois subsisteraient sur 107.

Emmanuel Guimard

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS