La solidité des PME, priorité du Gifas pour 2015

Que la chaîne d’approvisionnement tienne le choc de la hausse des cadences de production. C’est la priorité numéro un pour Marwan Lahoud, président du Gifas, la fédération professionnelle de l’aéronautique et du spatial.

Partager
La solidité des PME, priorité du Gifas pour 2015

Il est peu dire que le secteur aéronautique a les yeux rivés sur sa chaîne d’approvisionnement. D’elle dépend la capacité des avionneurs à répondre à l’avalanche de commandes d’appareils. "L’une de nos priorités est de renforcer la cohérence et la solidité de cette chaîne", a admis jeudi 8 janvier Marwan Lahoud lors de ses vœux à la presse. Et le président du Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales (GIFAS) sait bien qu’en la matière, les PME sont les éléments les plus fragiles.

Une situation qui peut sembler étonnante dans un secteur en pleine forme, comme l’ont encore prouvé les 1432 commandes nettes engrangées par Boeing l’an dernier. "Les PME devraient connaitre une croissance moyenne comprise entre 7 et 10%", renchérit Bertrand Lucereau, président du comité Aéro-PME au Gifas. Pourtant, la hausse des cadences de production exigée par les grands constructeurs, si elle fournit du volume d’activités, provoque aussi de vives tensions industrielles.

Des grappes régionales de PME

En réponse, Marwan Lahoud, également directeur général délégué en charge de la stratégie et de l'international d'Airbus Group, a rappelé le lancement en 2014 du plan triennal dénommé "Performances industrielles". Il vise, avec une enveloppe de 23 millions d’euros (dotée par l’Etat, les régions, les industriels et le Gifas), à améliorer la compétitivité des PME et leurs relations avec les donneurs d’ordre. Une problématique aiguë, que L’Usine Nouvelle a notamment soulevée en octobre dernier ("La face cachée de l’aéronautique", n° 3396).

"Il y a déjà 200 PME dans ce programme, a rappelé Marwan Lahoud. Nous avons mené des actions dans treize régions en France, ce programme prend de l’ampleur". Des grappes régionales ont vu le jour. "Y sont organisées des formations, des consultances croisées afin d’élaborer un langage commun d’échange", a précisé le dirigeant.

Malgré ce dispositif, les PME ne sont-elles pas victimes parfois d’abus, de pratiques commerciales par trop musclées ? "Sur les 500 000 ordres d’achats qui ont cours dans le secteur chaque année, je ne suis pas sûr que tout se déroule parfaitement, a admis Marwan Lahoud. Le rôle du Gifas est justement de s’assurer que le terrain de jeu soit juste et équitable. Nous avons mis en place les moyens de détecter les abus".

Le salut par l’export

En aparté, Bertrand Lucereau pointe quant à lui du doigt le risque pour les PME du "plateau de production" en 2017. "En 2016, les PME achèveront cette hausse de cadence de production et seront confrontées à un plateau l’année suivante, du fait de l’arrêt de certains programmes", a-t-il précisé. Il s’active donc à inciter les PME à exporter davantage, une de leurs faiblesses.

Des exemples d’actions mises en œuvre dans ce sens ? "Un poste de Volontariat International en Entreprises (V.I.E) a été établi depuis deux ans aux Etats-Unis et un autre devrait voir le jour au premier trimestre de cette année, vraisemblablement en Malaisie". Bertrand Lucereau essaie également d’insuffler un "esprit de meute" dans la filière aéronautique. Et de citer les cas récents de Dassault Aviation à Abu Dhabi et d’Airbus à Dubaï, venus tous deux avec des PME dans leurs bagages.

Olivier James

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS