La société Uniconcept, basée en Chine, décide d'implanter une unité de production à Gaillac

La société Uniconcept, basée à Shenzhen, en Chine, implante une unité de production d'accessoires pour smartphones et tablettes, à Gaillac (Tarn). Objectif : faire des économies sur les coûts de transports et les taxes douanières. Une trentaine d'emplois est prévue dès le mois d'août prochain.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La société Uniconcept, basée en Chine, décide d'implanter une unité de production à Gaillac
De gauche à droite : Jean-Philippe Delmas, dirigeant de Meubles Delmas, Eddy Belefdil, président d'Uniconcept, Frank Russel, président d'Uniconcept Europe et Patrice Gausserand, maire (UDI) de Gaillac lors de la signature du bail locatif.

Du "made in France" plus compétitif que le "made in China", c'est la démonstration que s'apprête à faire Uniconcept. Cette société de fabrication et de distribution d'accessoires pour smartphones et tablettes, basée à Shenzhen (Chine), vient de signer un bail locatif avec l'entreprise Meubles Delmas, à Gaillac (Tarn). Elle y développera une première activité de finition et de conditionnement d'étuis de smartphones dans un hangar de 1 100 m². 500 000 euros vont être investis dans le réaménagement de ce site. L'activité devrait démarrer dès le mois d'août 2017, avec le recrutement d'une trentaine d'emplois. Une bonne nouvelle pour la commune tarnaise qui vient de subir, coup sur coup, une baisse d'activité chez le fabricant de meubles sur mesure Meubles Delmas et un plan de licenciements chez le fabricant de profilés PVC pour fenêtres, Alphacan, avec la suppression de 92 postes.

Une extension du site prévue dans un délai de 18 à 24 mois

"Nos clients demandent des délais de réassort de plus en plus courts. Plus question de passer par le transport maritime. Les coûts du transport aérien, conjugués aux frais de douane et à la montée régulière des coûts de main d'œuvre en Chine, nous ont amené à décider cette implantation en France", assure Eddy Belefdil, président d'Uniconcept. Si son calcul s'avère juste, le "made in Gaillac", avec l'introduction de process automatisés, pourrait s'avérer 20 % moins cher que les produits actuellement fabriqués à Shenzhen. De quoi inciter le chef d'entreprise à aller plus loin.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Dès 2018, une seconde tranche d'investissement pourrait être engagée, pour 500 000 euros supplémentaires, avec l'acquisition de trois premières machines d'injection plastique et le lancement d'une production d'accessoires, de type chargeurs pour smartphones et tablettes, avec la création de nouveaux emplois. D'ici 18 à 24 mois, Uniconcept prévoit déjà de passer à une nouvelle échelle : le site tarnais pourrait alors être doublé. "D'ici trois ans, une centaine d'emplois pourrait être créée sur Gaillac", avance Eddy Belefdil.

La société Uniconcept, qui distribue ses accessoires pour smartphones et tablettes sous la marque Swiss Charger et fabrique certains de ces produits pour son compte et pour le compte d'autres distributeurs, a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 5 millions de dollars. Elle emploie une centaine de personnes, réparties entre deux ateliers de production à Shenzhen et un bureau commercial à Hong-Kong.

Marina Angel

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    ALPHACAN
ARTICLES LES PLUS LUS