La Société Générale se restructure à La Défense

Partager

Social. Utilisateur historique du quartier d’affaires de La Défense, à l'ouest de Paris (premier occupant en termes de surface avec 400 000 m² et premier employeur avec 16 000 salariés), la Société Générale va libérer 90 000 m² au profit de son autre site du Val-de-Fontenay (Val-de-Marne).

La banque va construire d'ici à fin 2015 un campus de 90 000 m², constitué de bureaux et de services sur cinq bâtiments, à côté des locaux de 100 000 m² qu’elle possède déjà sur ce site.

L’opération a été confiée à sa structure de promotion immobilière, Sogeprom, et à l’agence Architectures Anne Demians.

L’investissement s’élève à 200 millions d’euros environ. Ce sont 5 000 postes supplémentaires pour Val-de-Fontenay. Un coup dur pour La Défense (Hauts-de-Seine) qui voit ainsi s’éloigner une entreprise symbolique ? « Il n’y a aucun bouleversement. C’est un choix de réorganisation interne de la Société Générale qui souhaite rapatrier le back-office sur Val-de-Fontenay et concentrer le front-office à la Défense.
Par ailleurs, les 90 000 m² concernés sont des locaux dispersés dans le quartier où la banque était locataire. Elle conserve donc ses trois tours où elle est propriétaire », affirme Dominique Boré, directrice de cabinet de l’Epadesa (Etablissement public d’aménagement de la Défense Seine Arche). La Société Générale occupe deux tours, inaugurées en 1995, et a investi plus récemment, en 2008, la Tour Granite. Une salle des marchés, de cinq étages, et sur 43 000 m², est en chantier, entre la Tour Granite et le centre commercial Les Quatre-Temps.
Ralentis par un incendie, les travaux devraient aboutir avec un an de retard, soit fin 2012-début 2013. « Sur les 16 000 salariés, ce sont environ 700 à 800 qui vont quitter la Défense » estime Dominique Boré. Sur les 3 500 salariés de la future salle des marchés, 2 000 viendront des tours et 1 500 salariés supplémentaires arriveront. « C’est le turn over normale d’un quartier d’affaires.
La Défense se porte très bien. Alors que la Société Générale réalise cette opération, Ernst & Young rapatrie tous ses bureaux sur La Défense, et SFR s’en va », poursuit Dominique Boré. Ernst & Young déménagera fin 2011 de la Tour Egée dans la Tour First, occupant dix-sept étages sur les 50 de cette nouvelle tour. En attendant, le dossier à rebondissements des tours jumelles Hermitage tourne au vinaigre. Le promoteur russe réclame 8 millions d’euros à une association de riverains accusé de ralentir le projet, qui peine à se boucler financièrement.
D’autres projets de tours sont en suspens, comme la Tour Generali. La crise financière actuelle pèse à nouveaux sur le programme de renouveau de la Défense.
Suite à l'article ci-dessus, la Société Générale tient à préciser les éléments suivants (26/09/2011) :
"Outre notre choix de construire un nouvel immeuble à l'Est de la région parisienne dans le cadre d'une stratégie de rééquilibrage entre nos deux pôles d'implantation -La Défense et Val-de-Fontenay-, nous comptons 12 000 salariés dans les trois tours et 23 000 en tout sur La Défense. Nous ne comprenons pas à quoi correspond le chiffre de 700 à 800 salariés. Quant à la composition des salariés rejoignant la salle de marchés, nous ne sommes en mesure ni de communiquer sur des chiffres ni sur la provenance des salariés qui iront dans ces salles de marchés."

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS