La Société française de casinos en redressement judiciaire

PARIS (Reuters) - La Société française de casinos a annoncé vendredi avoir été placée en redressement judiciaire faute d'accord avec ses créanciers obligataires.

Partager

SFC exploite trois casinos à Gruissan (Aude), Port la Nouvelle (Aude) et Châtel-Guyon (Puy-de-Dôme), ainsi que le centre de jeux virtuels parisien La tête dans les nuages, l'ancien nom de la société.

Celle-ci indique que la procédure ouverte jeudi par le Tribunal de Commerce de Paris est assortie d'une période d'observation de quatre mois durant laquelle la direction va tenter de renégocier la dette financière.

Mi-juillet, lors de la publication de ses résultats semestriels, l'entreprise avait fait état d'un endettement net de 11,1 millions d'euros au 30 avril.

Un plan de continuation de l'activité sera présenté au Tribunal après consultation des créanciers, ajoute SFC dans un communiqué vendredi.

Gilles Guillaume, édité par Marc Angrand

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    AVRIL
ARTICLES LES PLUS LUS