La Société des Céramiques Techniques va investir 12,5 millions pour reconstruire son usine de Bazet

La Société des Céramiques Techniques (SCT) va investir 12,5 millions d'euros avec à la clef la remise à neuf de son site industriel de Bazet, dans les Hautes-Pyrénées.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La Société des Céramiques Techniques va investir 12,5 millions pour reconstruire son usine de Bazet

La Société des Céramiques Techniques (SCT) s'apprête à faire peau neuve. La société a décidé de remettre entièrement à neuf l'ensemble de son site industriel de Bazet (Hautes-Pyrénées). Cinq millions d'euros seront investis dans la construction d’une nouvelle usine, auxquels s'ajoutera un plan d'investissement de 1,5 million d'euros par an pendant cinq ans (soit 7,5 millions d'euros d'ici 2020) pour moderniser et développer le parc machines. Un investissement total de 12,5 millions d'euros.

Sur les 10 000 mètres carrés de bâtis anciens - la construction de certains bâtiments remonte aux années soixante- qu'elle occupe sur un terrain de 45 000 mètres carrés, seuls 2 500 mètres carrés de bâtiment vont être rénovés. Ils accueilleront les locaux sociaux, des activités de maintenance et de stockage et un ensemble d'équipements lourds de production, difficiles à déménager, dont une presse isostatique et un four gaz dédié à certaines gammes de produits, dont les tubes électroniques.

Un petit bâtiment annexe, de 900 mètres carrés, construit récemment pour les expéditions sera également maintenu. En parallèle, un nouvel atelier de 3 000 mètres carrés doit être mis en chantier au début de l'année 2017, pour une livraison début 2018. Dans la foulée, toutes les autres surfaces seront démolies. Les terrains libérés seront nettoyés. Les accès et parkings seront réaménagés et la société prévoit même de céder une parcelle de 6 000 mètres carrés à la ville, pour être intégrée dans un projet d'aménagement de la zone d'activités.

Une croissance portée par la santé et l'aéronautique

Une belle renaissance pour une société qui a été à deux doigts de déposer le bilan. Reprise par le groupe Destroyes industries en 2011, la SCT s'est repositionnée a renoué avec la croissance, avec un rythme de progression de son chiffre d'affaires de l'ordre de 20% par an au cours des trois dernières années. Spécialisée dans les céramiques techniques, la société développe une expertise particulière dans les liaisons céramique-métal. Elle concentre l'essentiel de ses activités sur deux marchés en forte croissance : les implants médicaux (prothèses de hanche, mais aussi implants auditifs et implants neurostimulateurs) et l'aéronautique, notamment la partie sondes de capteurs de température pour les motoristes, qui pèsent ensemble pour près de 70 % de son chiffre d'affaires. SCT travaille aussi dans les tubes électroniques, l'énergie et le nucléaire civil ou militaire.

Après avoir connu un plan social au moment de sa reprise, avec un effectif ramené à 95 salariés, la société a embauché une soixantaine de personnes au cours des quatre dernières années. Elle emploie actuellement 155 salariés et a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 16,2 millions d'euros, contre 13,5 millions d'euros en 2014. "Nous prévoyons de passer le cap des 20 millions d'euros en 2017", précise Jeff Janssen, directeur du site de Bazet.

Marina Angel

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS