Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

La société ardennaise Invicta acquiert l'Italien Caminetti Montegrappa

, , ,

Publié le

Implantée à Donchery et Vivier-au-Court (Ardennes) et récemment reprise par Qualium Investissements, l'entreprise Invicta, spécialisée dans le chauffage au bois (poêles, foyers, inserts) a acquis le 15 avril dernier l'Italien Caminetti Montegrappa plus connue en France sous la marque CMG. Une union qui accouche du leader européen des appareils de chauffage à bois.

La société ardennaise Invicta acquiert l'Italien Caminetti Montegrappa © Invicta

Après avoir organisé en juillet 2013 la transmission d’Invicta auprès de l’emblématique Jean-Pierre Dupire, Qualium Investissement vient d'accompagner la PME ardennaise dans l’acquisition de Caminetti Montegrappa, spécialiste italien du poêle à granulés et détenu depuis 2007 par Alto CapitalII, fonds géré par Alto Partners SGR.

Créé en 1924, le groupe Invicta emploie plus de 280 salariés à Donchery et Vivier-au-Court, près de Charleville-Mézières (Ardennes). Son chiffre d’affaires en 2013 s’élève à plus de 75 millions d'euros.

Fondée en 1976, Caminetti Montegrappa, basée près de Venise, emploie 100 salariés. La société conçoit, assemble et commercialise des appareils de chauffage à granulés (70 % d'un chiffre d’affaires de 35 millions d'euros) et à bois pour particuliers. Elle travaille à plus de 40 % à l’export, notamment en France, Belgique et Allemagne.

Cette opération de croissance externe permet à Invicta de devenir le leader européen des appareils de chauffage à bois avec près de 400 salariés et un chiffre d’affaires attendu pour 2014 de 116 millions d'euros. Un pas décisif dans l'essor européen du groupe ardennais qui devrait augmenter son chiffre d'affaires annuel de 5 %.

Nouvelles productions pour la fonderie de Vivier-au-Court

Historiquement spécialiste du bois "bûches", principalement distribué en grandes surfaces de bricolage, l’industriel français renforce ainsi son positionnement en élargissant sa gamme de produits, et en pénétrant de nouveaux canaux de distribution, notamment chez les revendeurs spécialisés.

Pour Christian Guillou, président d’Invicta, ce rachat "va apporter du business complémentaire (500 tonnes supplémentaires), en terme d'activités à D2 i, notre fonderie basée à Vivier-a-Court. Elle va ainsi se développer en fabricant désormais des portes en fonte et des cœurs de chauffe que Caminetti fabriquait jusqu'alors en Allemagne et en Croatie. Un marché intéressant dans la mesure où la fonte présente de meilleurs atouts calorifiques et un coût moindre que le métal."

La fonderie va conforter son volume de travail, renforcer ses capacités de recherche et développement et peut-être créer une dizaine d'emplois. Grâce à cette acquisition, l’industriel ardennais couvrira également le segment des appareils à granulés dont le marché très complémentaire commercialement est en forte croissance dans deux des principaux marchés européens : la France et l’Italie. Invicta va donc accélérer sa croissance avec l’arrivée en Italie de ses produits "made in France".

Pascal Remy

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle