La Société Ardennaise d'Essieux va investir 1,2 million d'euros

Unique fabricant français d'essieux pour véhicules industriels, la Société Ardennaise d'Essieux basée à Ham-les-Moines (Ardennes) va bénéficier d'un investissement de 1,2 million d'euros en 2019.

Partager
La Société Ardennaise d'Essieux va investir 1,2 million d'euros
Sous l'impulsion de son nouveau dirigeant, la SAE a créé ces derniers mois une antenne commerciale à Dubaï et une nouvelle entité à Ham-les-Moines.

Passée tout près de la fermeture à la mi-2013 avant d'être sauvée à la barre du tribunal de commerce de Sedan (Ardennes) par le groupe italien Assali Disco Radrizzani, la Société Ardennaise d'Essieux (SAE) redevient un acteur majeur de son métier ce qui l'amènera à investir 1,2 million d'euros en 2019 à Ham-les-Moines (Ardennes).

Spécialisée dans la production d'essieux et de suspensions pour remorques, semi-remorques, porte-engins et bennes, la SAE va d'abord agrandir ses bâtiments en opérant une extension de 1 400 m² afin d'accueillir un magasin de stockage automatique et effectuer en interne le dédouanement des containers plutôt que de faire ces opérations à Charleville-Mézières (Ardennes) et à Reims (Marne). L'entreprise va, par ailleurs, procéder à l'acquisition de robots de soudage, de visseuses et de différents outillages. Tout en réorganisant ses flux de travail en appliquant les principes du Lean manufacturing. "Ce qui réduira nos encours et rendra notre process de fabrication plus efficace", estime Michaël Magnier qui a succédé à Denis Disy au poste de directeur de site.

De nouveaux business

Ce n'est pas tout. En s'associant sur d'importants volumes de travail avec l'un de ses principaux clients, le fabricant français de véhicules utilitaires, Kögel, l'équipementier ardennais va automatiser une partie de la production d'essieux 3 X 9 tonnes standards. Ce qui nécessitera l'achat d'autres robots.

Enfin, sous l'impulsion de son nouveau dirigeant, la SAE a créé ces derniers mois une antenne commerciale à Dubaï et une nouvelle entité à Ham-les-Moines, chargée de vendre des pièces de rechange compatibles avec les essieux de ses concurrents.
Réalisant un chiffre d'affaires de 20 millions d'euros et fabriquant plus de 1 000 essieux par an, SAE qui emploie 81 salariés va embaucher en 2019 dix nouvelles personnes : soudeurs, usineurs et monteurs.

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Assurance Qualité Matériaux et Procédés Spéciaux

Safran - 19/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

40 - Landes

Analyses eau et poisson.

DATE DE REPONSE 22/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS