Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

La Société Ardennaise d'Essieux investit un million d'euros à Ham-les-Moines

, , ,

Publié le

Après avoir injecté cinq millions d'euros pour rénover l'outil de travail de la Société Ardennaise d'Essieux ADR va investir un million d'euros en 2018 pour rénover et améliorer la capacité de production de la PME basée à Ham-les-Moines (Ardennes).

La Société Ardennaise d'Essieux investit un million d'euros à Ham-les-Moines © Société Ardennaise d'Essieux

Filiale depuis juillet 2013 du groupe italien Assali Disco Radrizzani, leader mondial sur le marché des essieux agraires, la Société Ardennaise d'Essieux (SAE) qui emploie 81 salariés va investir un million d'euros en 2018 sur son site d'Ham-les-Moines (Ardennes), implanté à quelques kilomètres de Charleville-Mézières.

Cet effort financier portera sur l'acquisition et la mise en place d'une nouvelle tour à commande numérique ainsi que sur l'installation d'un banc de tests. "Ce qui va nous permettre d'améliorer la qualité de nos produits finis ainsi que notre capacité de production" souligne Denis Disy, conseiller du directeur général. Par ailleurs, la SAE va aussi former 25 de ses 81 salariés, soit plus du quart du personnel, à une formation au lean-management. Ce qui leur permettra d'obtenir la certification Six Isygma.

Mis en liquidation judiciaire à la mi-2013 mais repris et sauvé par le groupe ADR sans aucune cessation d'activité, la Société Ardennaise d'Essieux connait donc un total renouveau. Ce qui s'est d'ailleurs traduit par la création de 18 emplois en quatre ans ayant permis d'étoffer l'effectif de production, le bureau d'études et le staff commercial.

Spécialisée dans la fabrication d'essieux pour remorques et semi-remorques, la PME dirigée par David Radrizzani prévoit de faire progresser son chiffre d'affaires de 20 à 25 millions d'euros entre 2017 et 2018. Dont trois millions d'euros réalisés à l'export et principalement en Allemagne, en Afrique du Nord et au Japon. De 2014 à 2018, la SAE a passé sa production annuelle d'essieux de 8 000 à 15 000.

Pascal Remy

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle