La SNPE s'impatiente à Toulouse

Production

Partager

Pourquoi le site toulousain de la SNPE ne redémarre-t-il pas ? Cette question, les salariés du site n'ont de cesse de la poser. Au préfet et au conseil général de Haute-Garonne, devant lesquels ils ont manifesté tout d'abord. Puis à leur P-DG, Jacques Loppion, lors du comité central d'entreprise du 5 mars dernier. Ils lui réclament ainsi un recours contre les trois arrêtés du 21 septembre 2001 pris à la suite de l'explosion du site voisin d'AZF, jugés « illégaux ».

De fait, une proposition de démarrage d'une première tranche du site, qui n'utilise ni hydrogène, ni phosgène, validée par l'organisme néerlandais TNO, a été déposée le 28 décembre dernier à la Drire. Sans réponse pour le moment. Pourtant il y a urgence ! Le pôle toulousain représente à lui seul un sixième du chiffre d'affaires du groupe SNPE (900 millions d'euros en 2001). Et les dégâts s'accumulent : les marchés déjà perdus s'élèvent à plus de 50 millions d'euros. Ils pourraient atteindre 90 millions d'euros d'ici juin, si l'activité n'a pas redémarré. Prochaine échéance, le 27 mars, date du prochain Conseil d'Administration, qui « sera amené alors à prendre ses responsabilités », a promis Jacques Loppion dans une lettre ouverte à ses salariés.

Virginie LEPETIT

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS