La SNPE projette d'ouvrir son capital

Partager

Jacques Loppion, le P-DG du spécialiste français des explosifs, souhaite ouvrir aux investisseurs le capital des activités civiles de la SNPE : la chimie fine (Isochem et Bergerac NC) et les explosifs civils, qui représentent, au total, plus 500 millions d'euros de chiffre d'affaires et 2 000 salariés. Un premier conseil d'administration dédié à ce grand pas vers la privatisation est prévu le 13 juin prochain, un second le 7 juillet, afin de déterminer les modalités de l'opération, qui doit avoir lieu « très rapidement, cet été si possible », a souligné le P-DG. Quant au reste des activités, rassemblées depuis janvier au sein de SME (SNPE Matériaux énergétiques), elles doivent s'allier avant 2005 avec la propulsion solide de Snecma pour former Herakles.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS