Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La SNCF sous la pression des régions

Olivier Cognasse

Publié le

La SNCF sous la pression des régions
Des régions veulent ouvrir les TER à la concurrence.

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Plus que jamais décidées à ouvrir une brèche dans le monopole de la SNCF, la moitié des régions se disent prêtes à lancer au plus vite des appels d’offres pour « une ouverture progressive » du marché des TER. « Les régions veulent avoir plus et mieux pour le même prix », prévient Michel Neugnot, le président de la commission transports et mobilité au sein de Régions de France. Au niveau du calendrier, ce dernier a insisté, lors d’un point presse tenu le 9 janvier 2018, sur la nécessité « de voter la loi au premier semestre 2018, afin que les régions qui le souhaitent puissent lancer les appels d’offres dès le 3 décembre ». Une loi qui doit être « girondine », recommande-t-il, pour tenir compte de la réalité des territoires. Les régions veulent rester libres sur la manière dont elles négocieront avec les opérateurs (lots, durée, mise à disposition du matériel roulant). « Il faut aussi que la question sociale soit réglée dans les prochains mois. Il faudra plus de polyvalence », assure Régions de France. Celles-ci exigent l’accès à toutes les données et des garanties sur l’indépendance du gestionnaire des gares. Sans parler d’un titre de transport unique quels que soient les opérateurs et les moyens de transport utilisés. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle