Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

La SNCF serait en passe de commander 40 rames de TGV à Alstom

, ,

Publié le

Alstom devrait recevoir ce jeudi 25 juillet une commande de la SNCF pour 40 rames de TGV. Montant estimé de ce contrat : 1,2 milliard d'euros. Mais d'après une source de l'AFP, 30 de ses 40 rames figuraient déjà dans le carnet de commande de l'industriel français, qui avait anticipé la levée d'une option d'achat souscrite par la SNCF lors d'une commande passée en 2012.

La SNCF serait en passe de commander 40 rames de TGV à Alstom © Luca Xavier Bozzo - Flickr - C.C.

Commande géante pour Alstom. La SNCF s'apprêterait à signer un nouveau contrat dans le cadre du renouvellement de ses TGV. "La commande totale des 40 rames représente environ 1,2 milliard d'euros", a indiqué à l'AFP une source proche du dossier.

Une option d'achat en partie déjà intégrée au carnet de commandes d'Alstom

La SNCF lèverait ainsi une option qu'elle avait passée en 2012 lorsqu'elle avait commandé 30 de ces rames de trains à grande vitesse à deux niveaux, dites rames Duplex. Mais, toujours d'après des sources de l'AFP, cette option d'achat portant sur 30 rames supplémentaires était déjà enregistrée dans le carnet de commandes du groupe industriel Alstom. Les 10 rames supplémentaires vaudraient à elles seules 300 millions d'euros et la livraison doit s'étaler entre 2015 et 2015, ont précisé ces mêmes sources.

Un contrat signé en grande pompe

Ce contrat, qui permettra par ailleurs de faire travailler un millier de personnes en France, devait être signé ce jeudi 25 juillet par Guillaume Pepy, président de la SNCF et Patrick Kron, le patron d'Alstom au ministère des Transports en présence de Frédéric Cuvillier et également du ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg.

Cette commande intervient alors que la France, à la suite de la remise du rapport Duron, a officiellement renoncé depuis une semaine au tout-TGV. Le Premier ministre a ainsi annnonce le report à après 2030 la construction de certaines lignes à grande vitesse au profit des trains du quotidien et des trains d'équilibre du territoire.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle