La SNCF publie des résultats en trompe l’œil

La hausse du chiffre d’affaires est trompeuse. L’activité a reculé à périmètre constant. Mais le résultat net repasse dans le vert.
Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La SNCF publie des résultats en trompe l’œil
LA SNCF a investi 5,3 milliards d'euros dans le réseau

"Ce sont les premiers comptes en année pleine du nouveau groupe SNCF, rappelle Guillaume Pepy, son Président. Nous présentons des comptes globaux, excepté pour la dette qui n’est pas consolidée." La nouvelle SNCF issue de la loi sur le ferroviaire de 2014 présente donc deux dettes financières. Celle de SNCF Mobilité qui est stabilisée à 7,9 milliards d’euros, "depuis une dizaine d’années" selon Guillaume Pepy et celle de SNCF Réseau qui continue à augmenter (+2,7 milliards d’euros) pour atteindre 44,9 milliards d’euros.

"Peu à peu, elle va diminuer pour être supprimée dans dix ans," promet Patrick Jeantet, PDG de SNCF Réseau. Il compte bien sur la règle d’Or dont on attend toujours le décret, qui dans la loi du 4 août 2014 interdit de demander à SNCF Réseau de financer les nouvelles lignes.

Il a déjà suffisamment à faire avec la régénération du réseau. En 2016, SNCF Réseau a investi 5,2 milliards d’euros dont 70% sur fonds propres. 2,8 milliards d’euros ont été consacrés au renouvellement du réseau sur 1500 chantier correspondant à 1000 kilomètres de voies, dont 20% en Ile-de-France et 463 aiguillages, notamment. Avec SNCF Mobilité, cela fait 8,6 milliards d’euros d’investissement

Le fret ferroviaire replonge

Au total, le chiffre d’affaires du groupe SNCF atteint 32,3 milliards d’euros en hausse de 2,8%, grâce à l’achat du logisticien américain OHL. Mais à périmètre constant, il est en baisse de 1,5 %. La faute à une conjoncture difficile : grèves, attentats, inondations, récoltes catastrophiques dans les céréales.

Ces mauvaises récoltes expliquent en grande partie le recul du fret ferroviaire en France qui avait redressé la tête pour la première fois en 2015, après des années de recul. Cette fois, le chiffre d’affaires baisse de 7% et le trafic de 9%. A l’international, le transport ferroviaire de marchandises a augmenté de 12%. L’ensemble de la logistique et du transport de fret a atteint pour la première fois 10 milliards d’euros de chiffre d’affaires (+10,7%) .

La marge opérationnelle du groupe est en légère baisse à 4,144 milliards d’euros et le résultat net en hausse à 567 millions après le résultat de 2015 à –12 228 millions d’euros, suite à une forte dépréciation d’actifs. Les gains de productivité (825 millions d’euros) expliquent le retour du résultat net dans le vert.

La SNCF se félicite de la forte croissance du low cost (+76%) qui concerne Ouigo, Ouicar et Ouibus. Pour Ouibus qui réalise 40 millions d’euros de chiffre d’affaires, il n’est pas envisagé d’arriver à l’équilibre avant 2019. De même si le trafic s’est tassé sur la grande vitesse en France et à l’international, notamment en raison des grèves et des attentats, - l’annulation de la Braderie de Lille a fait perdre 10 millions d’euros à la SNCF - le trafic en Ile-de-France a augmenté de 7% entre septembre 2015 et septembre 2016 avec la mise en place du pass Navigo dézoné.

Enfin, si la SNCF se targue d’avoir embauché 12400 personnes en 2016 et de provoquer par ses achats 164000 emplois indirects en France, elle ne remplace que deux départs à la retraite sur trois.

0 Commentaire

La SNCF publie des résultats en trompe l’œil

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Nouveau

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Nouveau

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS