La SNCF chute en pente douce

La société nationale vient de publier ses premiers résultats pour l’année 2009. Pour la première fois depuis 2001, le chiffre d’affaires est en baisse.

Partager

Décidément, cette maudite branche fret est toujours là pour plomber les comptes. Avec une baisse de son chiffre d’affaires de 8,2 % (le double sans les acquisitions), SNCF Geodis explique à elle seule la fin d’une série positive de huit ans. En effet, pour la première fois depuis 2001, l’activité de la SNCF est en baisse avec un chiffre d’affaires de 24,874 milliards d’euros contre 25,188 en 2008. La chute est modérée (-1,2 %). Mais à périmètre constant, elle est déjà plus significative : - 3,6 %. Toutefois, la branche marchandise, particulièrement touchée par la conjoncture économique, n’est pas la seule à enregistrer un solde négatif. Les grandes lignes sont en baisse de 1,2 %. A l’inverse, les infrastructures progressent de 6 ,7 % grâce à la hausse de travaux réalisés pour RFF dans le cadre de la rénovation du réseau et SNCF Proximités profite de la bonne santé des TER pour croître de 3,8 %.


Ces mauvais résultats n’empêchent pas la direction de viser 30 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2010 pour respecter le projet stratégique Destination 2012. Une croissance essentiellement externe…

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne


Olivier Cognasse



Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS