La SNCF a (enfin) trouvé l'origine de la panne, le trafic en gare Montparnasse reste perturbé

Une panne dans un poste de commande de signalisation situé à Vanves (Hauts-de-Seine) est responsable de la paralysie de la gare Montparnasse dimanche 30 juillet. Les dix-sept baies électriques ont été passées en revue. Le matériel en panne a été identifiée dans la nuit du lundi 21 juillet au 1er août et réparée. le secrétaire d'Etat au ministère de l'Economie, Benjamin Griveaux a appelé à une modernisation rapide du réseau.

Partager
La SNCF a (enfin) trouvé l'origine de la panne, le trafic en gare Montparnasse reste perturbé
Une panne d'un local de commande de signalisation est responsable de la paralysie de la gare de Montparnasse dimanche 31 août. Sa localisation a été détectée dans la nuit de vendredi à samedi.

Mardi 1er août, le trafic SNCF revient lentement à la normale à Montparnasse. L'origine de la panne qui perturbait le trafic depuis dimanche matin a été identifié explique la SNCF dans un communiqué. Les investigations, menées durant l'interruption de la circulation entre 22h et 6h, ont mis en évidence un "défaut d'isolement dans une alimentation du poste", relate l'entreprise, sans donner plus de précisions.

Les trains "seront de nouveau au départ et à l'arrivée de la gare Montparnasse demain" mercredi 2 août. Depuis dimanche, certains voyageurs partaient ou arrivaient de la gare d'Austerlitz ou de Massy-Palaiseau (Essonne).

Une modernisation du réseau "indispensable"
Interrogé par RMC/BFMTV, le secrétaire d'Etat au ministère de l'Economie, Benjamin Griveaux, a qualifié mardi d"'inconcevable" la situation. "100.000 personnes voyageaient sur ces lignes depuis 48h, 7.000 n'ont pas pu trouver de solution. C'est évidemment inconcevable et pas acceptable pendant ces périodes de vacances", a-t-il poursuivi. Il a appelé à une modernisation du réseau "indispensable afin d’éviter qu'à l'avenir ce type de situation ne se reproduise". "Il faut investir dans la modernisation du réseau et il va falloir réaliser ces investissements rapidement", pour permettre une "optimisation du fonctionnement réseau". La SNCF doit remettre en fin de semaine un rapport à la ministre des Transports, Elisabeth Borne concernant cette paralysie du trafic.

50 ingénieurs pour 17 armoires électriques

L’opérateur de trains a mobilisé cinquante ingénieurs et de techniciens en provenance des régions Ile-de-France et Centre. Les spécialistes ont passé en revue les dix-sept baies électriques. Chacune se compose de milliers de connecteurs à tester un par un. Leur inspection ne pouvait être effectuée qu’après la fin de la circulation des trains sur le réseau. Quinze baies avaient déjà été passées en revue lundi soir. Les deux dernières l'ont été dans la nuit de lundi à mardi et ont permis de détecter la panne.

Une communication déplorable

La colère des usagers a fait résonner les réseaux sociaux dans la journée de dimanche.

Les wagons des trains en circulations sont saturés.

Les clients de la SNCF pointent le manque de communication de la compagnie.

0 Commentaire

La SNCF a (enfin) trouvé l'origine de la panne, le trafic en gare Montparnasse reste perturbé

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Logistique et manutention

Rayonnage à deux côtés pour armoires Raaco

MANUTAN

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS