La SNCF a dégagé de maigres bénéfices au 1er semestre

PARIS (Reuters) - La SNCF a dégagé de maigres bénéfices au premier semestre 2010 après une mauvaise année 2009, a annoncé dimanche son PDG Guillaume Pépy.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

La SNCF a dégagé de maigres bénéfices au 1er semestre

"Nous n'avons pas de pertes au premier semestre 2010 (...) C'est une tendance positive mais je ne crie pas victoire", a-t-il dit sur Europe 1.

En 2009, le groupe public de transport ferroviaire a subi une perte nette annuelle de 980 millions d'euros, contre un bénéfice de 575 millions en 2008 et de 1,11 milliard en 2007.

Guillaume Pépy n'a pas donné les chiffres précis des comptes de la SNCF, qui seront présentés mardi au conseil d'administration.

La SNCF est "dans le vert de manière tellement petite que (...) nous ne sommes pas satisfaits, parce que si nous voulons avancer, il faut que nous puissions dégager des marges", a-t-il expliqué.

L'entreprise publique doit investir trois à quatre milliards d'euros chaque année pour entretenir et renouveler le réseau, a-t-il ajouté.

"Il y a de vrais signes de reprise. Par exemple, le transport de marchandises entre l'Asie et l'Europe est bien reparti", a dit Guillaume Pépy.

"Le moins bon, ce sont les trafics TGV. Au début de l'année, ils étaient plats. L'été a été meilleur", a-t-il ajouté.

"Le résultat de la SNCF s'explique par le fait qu'on ait tout simplement bien géré. On a fait d'énormes économies", s'est-il félicité.

Clément Guillou, édité par Olivier Guillemain

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS